Recrutement, histoire, jeunes : les priorités des supporters du PSG

Des pistes d'amélioration pour Paris. (A. Martin/L'Équipe)

« France Bleu Paris » a dévoilé, ce mercredi matin, les résultats d'une consultation d'envergure réalisé auprès des fans du Paris-Saint-Germain. Voici les propositions à retenir.

Pendant trois semaines, à cheval entre les mois de mai et juin derniers,France Bleu Paris a mené une vaste et très complète consultation auprès des supporters du PSG. L'idée : leur donner la parole et faire ressortir des « priorités » et « propositions populaires » pour l'avenir du club de la capitale. Environ 3 000 participants ont joué le jeu, « ce qui représente un total de 120 000 votes » selon la radio locale.

Parmi les résultats, révélés ce mercredi matin, dix « commandements » ont notamment été érigés. Les plus marquants : « recruter les nouveaux joueurs en fonction des besoins sportifs et non de leur notoriété », « mettre en place une véritable cellule de recrutement et de coaching mental », « créer un musée », « donner plus de temps de jeu aux jeunes » ou encore « ouvrir certains entraînements » au public.

Par ailleurs, environ 83 % des votants ressentent à la fois le besoin de « donner les pleins pouvoirs sportifs à l'entraîneur » et d'« enseigner l'histoire du club aux joueurs ». D'autres idées spécifiques au terrain, plus ou moins abandonnées, réémergent : « nouer un partenariat avec un club satellite » comme « rétablir une équipe réserve ».

lire aussi
Toute l'actualité du Paris-Saint-Germain

Les fans les plus fidèles aimeraient aussi être consultés sur certains choix, à l'image de la musique d'entrée au Parc des Princes, ou au moins être réunis plus régulièrement par la direction. Un retour des ultras en Tribune Boulogne est également plébiscité (74,5 %). En revanche, six suiveurs de Paris sur dix sont opposés à un système de socios.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles