Red Bull sur le clash Verstappen-Perez : « Nous avons commis des erreurs au Brésil »

Pour Red Bull, le problème entre ses deux pilotes est réglé. (L. Foeger/Reuters)

Dans un communiqué publié jeudi, Red Bull a reconnu avoir commis des erreurs dans sa gestion du clash entre ses deux pilotes, Max Verstappen et Sergio Perez, au Brésil.

Parmi tous les événements sur et en dehors de la piste qui sont arrivés au Brésil le week-end dernier, la brouille entre Sergio Perez et Max Verstappen fut un des épisodes les plus importants. Dans le dernier tour de la course, le Néerlandais a refusé de laisser passer le Mexicain, et ainsi lui offrir la 6e place et deux points de plus au Championnat, importants dans son duel avec Charles Leclerc pour finir deuxième du classement.

lire aussi : Verstappen - Perez, la brouille couvait depuis plusieurs mois

Après l'arrivée, les deux pilotes se sont affrontés via médias interposés et ont chacun balancé quelques petites phrases vachardes pour expliquer leur sentiment. L'écurie avait, elle, calmé le jeu en annonçant qu'ils avaient pu se parler, que l'incident était clos, et qu'en cas de besoin, à Abu Dhabi ce week-end, Verstappen aiderait son coéquipier.

« En tant qu'équipe, nous avons commis des erreurs au Brésil, a tenu à ajouter Red Bull jeudi dans un communiqué. Nous n'avions pas envisagé la situation qui s'est produite lors du dernier tour, et nous n'avions pas mis au point de stratégie face à un tel scénario avant la course. Malheureusement, Max a été informé dans le dernier virage de la demande de laisser passer Sergio, sans que toutes les informations ne lui aient été relayées. Cela l'a mis dans une situation difficile avec peu de temps pour réagir, alors qu'il a toujours été un équipier ouvert et juste. Ce n'était pas notre intention, et après la course, Max a parlé ouvertement et honnêtement, ce qui a permis aux deux pilotes de résoudre le problème et les inquiétudes de chacun. L'équipe a accepté le raisonnement de Max, cette conversation relève du privé et aucun autre commentaire ne sera fait à ce sujet. »

lire aussi : Toute l'actualité de la F1

« Ce qu'il s'est passé ensuite sur les réseaux sociaux est totalement inacceptable, ajoute l'écurie autrichienne. Le comportement abusif concernant Max, Checo, l'équipe et leurs familles respectives est choquant et triste, et se produit malheureusement trop souvent dans notre sport. [...) Les menaces de mort et les messages de haine sont déplorables. »