Reims domine Rennes, invaincu depuis 17 matches

Reims domine Rennes, invaincu depuis 17 matches

Grâce à un excellent début de rencontre, déroutant d'intensité, le Stade de Reims s'est imposé face à Rennes jeudi (3-1), et a mis fin à l'invincibilité bretonne, qui durait depuis 17 rencontres. Rennes perd des points précieux dans la course au podium.

Le match :À l'issue d'une rencontre enlevée, animée par deux formations offensives recherchant la verticalité, le Stade de Reims a pris le dessus sur Rennes (3-1) jeudi, lors de ce match de la 16e journée de Ligue 1. Les Rémois continuent leur série de 8 matches sans défaites en Ligue 1, et grimpent dans la première partie de tableau (10e). Rennes reste 3e, avant le match de l'OM jeudi soir.

lire aussi : Le film de Reims - Rennes

Les hommes de Will Still ont frappé les premiers. Lancé dans la profondeur par Alexis Flips (voir ci-dessous), Folarin Balogun a centré à destination d'Arber Zeneli, devancé de peu par le tacle héroïque d'Hamari Traoré (4e). Dans la foulée, à la réception d'un super centre d'Alexis Flips, lancé dans le dos de Truffert par Junya Ito, Folarin Balogun a placé une sublime reprise de volée sous la barre de Mandanda (6e), impérial devant l'Anglais peu de temps avant (5e). Sur leur lancée, les Rémois se sont rapidement mis à l'abri, par l'intermédiaire de Flips (23e). Malgré un duel offensif perdu par Munetsi, omniprésent, Flips a profité du second ballon pour ajuster Mandanda.

Sonnés, les Rennais ont relevé progressivement la tête, dans le sillage de Terrier (13e), puis Tait, devancé par Agbadou (25e). Juste avant la mi-temps, les Bretons ont installé le doute en Champagne. Après un centre de Bourigeaud, dévié par Terrier, Theate a réduit la marque (45e).

La seconde mi-temps a été marquée par la même intensité. Ito, le premier, a une nouvelle fois mis à contribution Mandanda (59e). Terrier, à deux reprises, a passé un frisson dans le stade Auguste-Delaune (80e, 81e), mais a buté sur Diouf, solide. En fin de rencontre, Balogun a finalement éteint le suspens. Après une passe en profondeur mal ajustée, Mandanda est sorti de sa ligne de but pour dégager le ballon, dévié malencontreusement par Omari, le défenseur rennais. L'Anglais a profité de ce coup de billard pour inscrire le dernier but, son 10e depuis le début de la saison.

lire aussi : Classement de Ligue 1

Le joueur : Alexis Flips, choix gagnant

Latéral droit depuis le début de la saison, Alexis Flips a démarré le match dans le coeur du jeu, en soutien de Balogun, auteur d'un doublé. Choix gagnant. Le Français a délivré la première passe décisive pour Balogun, puis a inscrit son 2e but de la saison. Défensivement, il s'est démené, à l'instar du duel remporté en début de match devant Theate, à l'origine de la première action.

lire aussi : Résultats de la 16e journée de Ligue 1