Reinildo : "Si je suis à l'Atlético, je le dois en partie à Galtier"

Bonjour Reinildo ! Tu es né au Mozambique. Comment t'es venu la volonté de jouer au football ?
Mon grand-père et mon père étaient des anciens footballeurs. À mes 8-9 ans, j'ai proposé à mon papa de venir me voir jouer car je sentais que j'étais en train d'avoir un bon niveau. Quand il m'a vu, il a compris que j'avais du potentiel et ses mots m'ont donné confiance pour m'investir à fond dans ce projet de devenir footballeur. Je suis monté en puissance et à mes 18 ans, j'ai pu débuter en équipe première à Ferroviário da Beira, l'un des meilleurs clubs du pays. Une fois que j'étais arrivé là, je voulais passer à l'étape suivante. La vie, c'est ça : tu ambitionnes toujours plus et tu travailles pour y arriver. Six mois après mes débuts chez les pros, j'étais appelé en équipe nationale du Mozambique. J'étais encore un gosse et j'avais déjà l'opportunité de rencontrer des joueurs qui…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com