Le relais français en finale du 4x100 m aux Mondiaux

Pablo Mateo (à g.) et Méba-Mickaël Zeze lors de la transmission de témoin. (F. Faugère/L'Équipe)

Premiers de leur demi-finale en 38''09, les relayeurs du 4x100 m français se sont qualifiés vendredi pour la finale, programmée dans la nuit de samedi à dimanche.

Une bonne chose de faite. Le relais masculin s'est qualifié vendredi pour la finale du 4x100 m, programmée dans la nuit de samedi à dimanche, en remportant sa série en 38''09. Méba-Mickaël Zeze, Pablo Mateo, Ryan Zeze et Jimmy Vicault ont devancé le Canada et l'Afrique du Sud. Les transmissions ont été bonnes, signe d'un travail de qualité lors des différents stage de préparation. En finale, les Bleus retrouveront également les Etats-Unis (37''87 en demi-finale avec Coleman, Lyles, Hall et Bracy), la Jamaïque, le Brésil, la Grande-Bretagne et le Ghana. Le Japon et le Nigéria ont été disqualifiés pour passage hors-zone dans la deuxième demi-finale, celle des Bleus.

« On est satisfaits, et du temps et de la victoire, notait Méba-Mickaël Zeze. Les séries restent des séries, mais ça donne confiance. Je pense qu'on se sent bien avant la finale. On se focalise sur nous-mêmes, pas sur les autres équipes. Sur les transmissions, on peut dire qu'on était à 7/10 sur l'échelle du risques, 10 étant le risque maximum. »

En demi-finales du 4x100 m femmes, il n'y a pas eu de grosse surprise. Les principaux prétendants au podium seront bien les Etats-Unis de Melissa Jefferson et Twanisha Terry, meilleur chrono (41''56) devant la Grande-Bretagne (41''99) et la Jamaïque (42''37), qui avait réservé ses têtes d'affiche. Belle performance de l'Espagne (record national en 42''61) qui a pris la 2e place de sa série devant le Nigeria.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles