On a rencontré Thoufeer, l'Indien qui supporte les Bleues

Il arrive sur le parvis du New York Stadium avec un mélange d'essoufflement et de soulagement, une heure pile avant le coup d'envoi du match France-Islande. Le matin même, Thoufeer Kaitha Valappil s'est réveillé avec une petite fièvre et quelques frissons. Rien à voir avec la partie à laquelle il s'apprêtait à assister. Plutôt avec la vague de chaleur qui a frappé l'Angleterre en ce début de semaine. "Même en Inde, je ne me souviens pas avoir subi des températures pareilles", s'exclame le jeune homme, pas encore au bout de ses peines. Vers midi, son état de santé se stabilise, et il décide de se rendre à Rotherham depuis Birmingham, à deux heures de route, où il est hébergé gratuitement par des cousins le temps du tournoi. "Mais je n'étais pas au bout de mes peines, poursuit-il. Avec la canicule, tous les trains ont été retardés, j'ai bien cru que je n'y arriverais jamais !" On comprend donc le soulagement…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles