Rennes grimpe provisoirement sur le podium, Monaco enfonce Angers

La fête continue à Rennes (L. Benoist/AFP)

Vainqueur de Montpellier (3-0), Rennes a pris provisoirement la troisième place de L1 dimanche, tandis qu'Angers, défait à Monaco (0-2), reste coincé à la dernière position.


Rennes-Montpellier : 3-0

Cette opposition entre deux équipes aux trajectoires antagonistes a suivi la logique du moment. Rennes a enchaîné un cinquième succès d'affilée en Ligue 1, contre Montpellier, qui a enregistré une... cinquième défaite de suite. Terrier, en reprenant de la tête un coup-franc de Lovro Majer (1-0, 15e), puis Arnaud Kalimuendo, en concluant un une-deux avec Bourigeaud (2-0, 23e), ont vite éteint le suspense face à des Héraultais amorphes.

Xeka, auteur d'une lourde frappe sur le poteau (27e), a même laissé entrevoir l'hypothèse d'un carton. Rennes s'est finalement « contenté » d'un 3-0, puisque Gouiri a clos le score d'une frappe enroulée du droit (3-0, 85e). Grâce à ce succès, le club breton se hisse provisoirement à la troisième place, en attendant le match de Lorient contre Nice (17h05).


Monaco-Angers : 2-0

Angers, lesté de quatre défaites consécutives au moment de poser ses valises en Principauté, est reparti avec des bagages encore plus lourds : un cinquième échec d'affilée s'est glissé à l'intérieur, en même temps que quelques regrets, sans doute. Jusqu'à l'ouverture du score d'Embolo (1-0, 54e), qui a repris dans la surface un centre de Vanderson, le SCO n'avait pas démérité, bien aidé par Yahia Fofana, qui avait mis en échec Ben Yedder sur penalty avant la pause (41e).

Le gardien angevin, en revanche, n'a pu qu'effleurer la frappe enroulée par Golovine (2-0, 70e). Son équipe reste scotchée à la dernière place, tandis que l'ASM, qui restait sur une défaite épique à Lille (3-4), remonte provisoirement à la 6e place et peut voir plus haut.


Nantes-Clermont : 1-1

Plutôt à l'aise à l'extérieur, Clermont a cru enregistrer à Nantes son troisième succès hors de ses bases de la saison, grâce à une superbe tête du piston brésilien Neto Borges (0-1, 54e), auteur de son premier but en Ligue 1.

Mais Mostafa Mohamed a repris un centre de Ganago, qui s'est arraché dans la surface pour servir son coéquipier (1-1, 73e). Le club de Loire-Atlantique a ensuite poussé en fin de match, sans réussite, notamment lorsque Diaw a repoussé une frappe de Simon d'une superbe parade (77e).


lire aussi

Le calendrier de la 13e journée de L1


Brest-Reims : 0-0

Peu d'occasions ont animé ce match entre les deux Stades. On retiendra notamment un superbe rush de Balogun, mais l'attaquant de Reims a décoché une frappe du gauche un poil trop croisée (33e). Dans le camp d'en face, Le Douaron a adressé une tête qui a obligé Diouf à se détendre pour la sortir (68e). Au final, aucune des deux équipes n'est parvenue à marquer, par manque de précision et de réalisme face au but.


lire aussi

Le classement de la L1