Rennes, Letang déclare sa flamme à Camavinga

Goal.com

Auteur de son premier but en Ligue 1 et en carrière face à l'Olympique Lyonnais ce dimanche, ayant donné la victoire au Stade Rennais, Eduardo Camavinga ne s'arrête plus. Le jeune milieu de terrain de Rennes connaît une ascension fulgurante depuis le début de la saison et rien ne semble en mesure de le stopper, ni la pression, ni même les attentes des médias. Sa fraîcheur reste intacte et il confirme match après match.

Lyon - Rennes (0-1) : Camavinga douche l'OL

En zone mixte, Olivier Létang est revenu sur la prestation d'Eduardo Camavinga et a fait une déclaration d'amour à l'encontre du milieu de terrain de 17 ans : "C’est vrai, il est différent vous avez raison. On est très heureux pour lui parce que ça lui permet d’inscrire son premier but en professionnels. On est très heureux pour le groupe. Je suis attaché aux vertus du collectif. C’est très bien que lui soit récompensé et puis la prochaine fois ce sera d’autres garçons".

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"La formation c'est l'ADN de Rennes"

Olivier Letang Rennes
Olivier Letang Rennes

Le président du Stade Rennais a vanté les qualités de Camavinga et des autres jeunes du club : "C’était assez sympa car on titille Eduardo depuis plusieurs semaines en disant : "quand est-ce que va arriver le premier but ?". C’est vrai que ce soir (hier) il met un but du droit à Lyon, à la 89e, c’est toute une symbolique. Eduardo est finalement l’étendard. Celui qu’on voit le plus. Mais derrière, vous avez pu vous en apercevoir jeudi contre la Lazio, il y a un certain nombre d’autres garçons qui poussent et on en a encore d’autres derrière. Ça c’est un travail très important. La formation fait partie et est l’ADN du Stade Rennais. Donc on est très fiers qu’Eduardo ait ce niveau de performance. On a encore un certain nombres d’autres garçons qu’on continue à développer et à accompagner au sein du club".

Ligue 1 - Bordeaux : King Street devient le seul actionnaire

"Oui, Rennes avait anticipé, comme pour d’autres garçons. Encore une fois, vous avez vu Lucas Da Cunha, Sacha Boey et puis d’autres que je n’ai pas cité à qui on a fait signer le premier contrat professionnel il y a un peu plus d’un ans, qu’on a prolongé comme Gerzino Nyamsi, James Léa-Siliki. Donc il y a encore tout un travail sur les garçons qui sont chez nous, en anticipant potentiellement des départs. Cet été, on a Benjamin André qui est parti, qui avait un rôle important. On avait l’émergence d’Eduardo. Donc ça fait partie de la politique du club de sécuriser nos actifs, nos meilleurs jeunes joueurs. On est dans l’anticipation par rapport à ça. Il est vrai qu’il y a encore un certain nombre d’autres garçons que nous espérons voir arriver bientôt", a ajouté Olivier Létang.

Le jeune joueur de 17 ans se fait encore rare dans les médias et en zone mixte, mais le président du Stade Rennais en a indiqué les raisons : "Il faut le protéger légitimement comme d’autres garçons. Il n’a que dix-sept ans. Donc ça il ne faut pas l’oublier non plus. Vous aurez probablement bientôt l’opportunité de l’écouter. Pour l’instant, il est un peu timide donc il n’ose pas".

À lire aussi