Rensenbrink, l'autre Cruyff...

SO FOOT
So Foot

Trois actes maudits dans l'histoire des Oranje ? Finale de Coupe du monde 1974 : une volée surpuissante à bout portant de Neeskens est repoussée par Sepp Maier. Finale de Coupe du monde 2010 : Robben perd son duel face à Casillas. Et finale de Coupe du monde 1978 : à quelques secondes de la fin du match contre l'Argentine, alors que le score est de 1-1, Ruud Krol balance dans la boîte et trouve Rob Rensenbrink qui, d'un coup de patte du gauche, expédie le ballon sur le poteau du gardien Fillol... En prolongation, les Argentins l'emportent 3-1 et sont champions du monde. Rensenbrink aura beau avoir marqué le 1000e but de l'histoire de la Coupe du monde lors de ce Mundial, il ne se remettra jamais de ce coup du sort, quatre ans après avoir déjà perdu la finale de 1974. "J'y penserai jusqu'à ma mort", confia-t-il un jour. Ajoutant même : "Je pense qu'il aurait mieux valu que le ballon sorte en six mètres, comme…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi