Que représente Audi en sport automobile ?

Audi a officiellement annoncé son arrivée en F1 en 2026, vendredi à Spa. Ce sera une première pour le constructeur allemand, qui compte déjà un énorme palmarès dans de nombreuses disciplines automobiles.

Rallye

C'est en Championnat du monde des rallyes qu'Audi fait ses débuts en compétition, dans les années 80. Durant sept saisons, le constructeur engage une équipe officielle et décroche de nombreux succès avec sa fameuse Quattro équipée d'une transmission intégrale, une révolution dans le monde du rallye.

Ses principaux pilotes sont le Suédois Stig Blomqvist, le Finlandais Hannu Mikola et la Française Michèle Mouton. Cette époque du Groupe B est florissante pour la marque aux anneaux, avec deux titres constructeurs (1982 et 1984) et deux titres pilotes (Mikkola en 1983, Blomqvist en 1984).

lire aussi

Audi arrive en F1 en 2026

Endurance

En 17 participations aux 24 Heures du Mans entre 2000 et 2016, Audi remporte 13 éditions, ne s'inclinant qu'en 2003, 2009, 2015 et 2016. Parmi ces victoires, huit se font en partenariat avec le Team Joest, et le pilote phare de cette épopée en endurance est le Danois Tom Kristensen, vainqueur à sept reprises avec le constructeur allemand.

Audi fait gagner la R8, puis la R10 TDI, premier proto diesel à s'imposer au Mans en 2006, la R15 TDI, la R18 TDI et enfin la R18 e-tron, équipée d'un moteur hybride, qui gagne en 2013. L'écurie Audi Sport Team Joest décroche aussi le titre constructeurs du nouveau Championnat du monde d'endurance en 2012 et 2013.

GT

Toujours sur circuit, Audi brille depuis plusieurs années dans la catégorie GT grâce à sa R8 LMS, qu'il n'a pourtant jamais alignée au départ des 24 Heures du Mans. Mais parmi les autres courses mythiques de la catégorie, le constructeur allemand s'impose à quatre reprises sur les 24 Heures de Spa (2011, 2012, 2014 et 2017) et six fois sur les 24 Heures du Nürburgring (2012, 2014, 2015, 2017, 2019 et 2022).

DTM

Avec notamment ses compatriotes Mercedes et BMW, Audi anime le Championnat allemand de Tourisme (Deutsche Tourenwagen Masters) depuis de nombreuses années. La TT, l'A4, l'A5 et la RS5 se sont succédé à partir de 2000, et grâce notamment à Mattias Ekström, Marco Wittmann ou René Rast (champion en 2017, 2019 et 2020), la firme d'Ingolstadt brille, décrochant huit titres constructeurs en 22 saisons, dont six depuis 2011.

Formule E

Pour accompagner l'électrification de la marque, Audi rejoint le Championnat de Formule E dès sa première saison, en 2014-2015, et l'a quitté à la fin de la saison 7, en 2021. Avec son partenaire ABT, le constructeur allemand empoche notamment le titre pilotes en 2017 avec Luca di Grassi et le titre constructeurs l'année suivante.

lire aussi

L'actu de la Formule E

Mais aussi...

Touche à tout dans le sport automobile, Audi a gagné à quatre reprises, consécutivement, la célèbre course de côte de Pikes Peak, dans le Colorado, dans les années 80, avec sa Quattro Sport qui roulait également en Championnat du monde des rallyes. Le constructeur allemand s'est aussi engagé officiellement en Championnat du monde de rallycross (WRX) en 2017 et 2018. Enfin, il prend part, depuis 2022, au Dakar, avec le RS Q e-tron à moteur électrique.