La reprise de la Liga féminine retardée par une grève des arbitres

La Liga féminine n'a pu reprendre comme prévu. (Liga F)

Une grève des arbitres a empêché la Liga féminine de reprendre normalement ce samedi midi alors que deux rencontres étaient programmées : Atlético de Madrid-Real Sociedad et Alhama CF-Madrid CFF.

Alors que la D1 Arkema a repris ce vendredi soir en France par la victoire du PSG contre Soyaux (2-0), la Liga féminine en Espagne devait elle aussi faire son retour ce samedi midi : Atlético de Madrid-Real Sociedad et Alhama CF-Madrid CFF. Mais le corps arbitral manquait à l'appel au coup d'envoi.

En cause, un conflit entre les arbitres de la Fédération espagnole et la Liga féminine, menant à une grève annoncée jeudi par les arbitres. Avec la professionnalisation de la Ligue cette année, celles-ci réclament en effet un meilleur salaire, le même que leurs homologues masculins. La Ligue a, elle, répondu via un communiqué en accusant la Fédération espagnole de vouloir nuire au football féminin.

Un imbroglio qui rend donc incertaine la tenue du reste de la 1re journée de Liga féminine et au milieu duquel se retrouvent piégées les joueuses.