La reste de la nuit à Melbourne : les Américains frappent fort, Linda Fruhvirtova aussi

Jenson Brooksby, Ben Shelton et Linda Fruhvirtova. (AFP)

À l'image de Jenson Brooksby et Ben Shelton, les Américains ont marqué les esprits, cette nuit à Melbourne. Dans le tableau féminin, la pépite tchèque Linda Fruhvirtova poursuit son parcours sans faute.

La phrase de la nuit : « Parfois quand t'es énervé, tu deviens con »Logiquement battu par Dan Evans (6-4, 6-4, 6-1), Jérémy Chardy s'est surtout fait remarquer pour sa longue dispute avec l'arbitre à cause d'un imbroglio provoqué par une balle tombée de la poche du Français en plein échange. Le joueur de 35 ans a même fait appel au superviseur et demandé un changement d'arbitre, mais il n'a pas eu gain de cause et a perdu le point en question.

lire aussi : La colère de Chardy

« Parfois quand t'es énervé, tu deviens con, souriait le Palois. Mais ça m'a fait du bien, car ça faisait longtemps que je ne m'étais pas énervé contre un arbitre. C'est le retour à la compétition, avec le bon et le mauvais côté... »

Le match de la nuit : Brooksby fait valser RuudLe numéro 1 mondial, Carlos Alcaraz, forfait, le numéro 2, Rafael Nadal, blessé et éliminé, et voilà maintenant le numéro 3, Casper Ruud, renvoyé à ses chères études. Pas en grande forme depuis le début de la saison, le finaliste du dernier US Open est tombé dans le piège tendu par l'Américain Jenson Brooksby, 39e joueur mondial (6-3, 7-5, 6-7 [4], 6-2 en 3h55).

La technique particulière de l'Américain, sa patience, ses variations et son revers télécommandé ont eu raison du Norvégien, qui a sauvé trois balles de match à 5-3 lors du troisième set, avant de craquer dans la quatrième manche.

Le chiffre de la nuit : 0Linda Fruhvirtova n'a toujours pas perdu le moindre set à Melbourne. La pépite tchèque de 17 ans, déjà 82e mondiale, n'a même lâché que neuf jeux en deux matches. Après Jaimee Fourlis (6-0, 6-4) au premier tour, c'est une autre Australienne, Kimberly Birrell (6-3, 6-2), qui a subi le jeu puissant et déjà très mature du prodige qui avait notamment fait parler d'elle en atteignant les huitièmes de finale à Miami en mars 2022, à seulement 16 ans.

lire aussi : Le tableau femmes de l'Open d'Australie

Le pays de la nuit : les Américains frappent fortJenson Brooksby n'est pas le seul Américain à avoir marqué les esprits ce jeudi. Son compatriote Tommy Paul a lui aussi remporté un marathon de près de quatre heures, en cinq sets, face à l'Espagnol Davidovich Fokina (6-2, 2-6, 6-7 [4], 6-3, 6-4). Les deux hommes se retrouveront d'ailleurs samedi pour une place en deuxième semaine.

Révélation de Cincinnati l'an passé, Ben Shelton (20 ans, 89e mondial) poursuit sa progression expresse. Pour le premier tournoi de sa carrière en dehors des États-Unis, l'ex star universitaire est déjà au troisième tour d'un Grand Chelem grâce à sa victoire autoritaire contre le qualifié chilien Jarry (7-6 [3], 7-6 [3], 7-5). Enfin, JJ Wolf a écrasé l'Argentin Diego Schwartzman en trois petits sets (6-1, 6-4, 6-4).

Si l'on ajoute Mackenzie McDonald, Frances Tiafoe et Sebastian Korda, qualifiés mercredi, ils seront au moins sept représentants des États-Unis au troisième tour dans le tableau masculin.

lire aussi : Le tableau hommes de l'Open d'Australie