Que restera-t-il de Mascherano en Argentine ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dix-sept saisons comme footballeur professionnel. Vingt et un trophées remportés en club dont deux Ligue des champions avec le FC Barcelone. Deux titres olympiques. Une finale de Coupe du monde, quatre de Copa América. Le point final de tout ça ? Un match de la troisième journée de l'ennuyeuse Coupe de la Ligue professionnelle argentine disputé à huis clos à l'Estadio Jorge Luis Hirschi de la Plata. Avec son équipe d'Estudiantes, Javier Mascherano, 36 ans, vient de perdre face à Argentinos Juniors (0-1) en cette fin d'après-midi chaude et ensoleillée. Sur la pelouse, à l'issue de la rencontre, le Jefecito*, souriant malgré la déroute, échange sa tunique dorée avec la verte de Lucas Chaves, le gardien de but adverse. Le portier ne le sait pas encore, mais il vient de récupérer une relique : le dernier maillot de la carrière du joueur le plus capé de l'histoire de la sélection argentine (147 sélections).

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles