Pour son retour à la tête du pays de Galles, Warren Gatland nomme Ken Owens comme capitaine pour le Tournoi

Ken Owens (archives) (R. Setford/Presse Sports)

Pour sa première liste depuis son retour comme sélectionneur, Warren Gatland a convoqué mardi 37 joueurs, dont quatre novices, pour préparer le prochain Tournoi des six nations. Le talonneur Ken Owens (36 ans) a été nommé capitaine.

Revenu à la tête du quinze du Poireau début décembre, après une série de tests d'automne catastrophique, Warren Gatland fait une sorte de revue d'effectif alors que la Coupe du Monde en France se profile. « C'est un groupe probablement plus grand que ce que j'aurais choisi d'habitude, mais nous espérons faire un bon Tournoi et devons également penser au Mondial », a-t-il expliqué dans le communiqué de la fédération.

Pour le premier match du Tournoi du pays de Galles le 4 février, contre l'Irlande à Cardiff, Gatland a nommé le talonneur Ken Owens comme capitaine et enregistre le retour de quelques joueurs blessés cet automne, comme Wyn Jones et Dewi Lake en première ligne ou Liam Williams à l'arrière. Les piliers Leon Brown, Rhys Carré, le troisième-ligne Aaron Wainwright, le demi de mêlée Rhys Webb et les ouvreurs Rhys Patchell et Owen Williams font aussi leur retour dans la sélection.

16e Tournoi pour Alun Wyn JonesGatland a également appelé quatre nouveaux : le deuxième-ligne Rhys Davies, le centre Kieran Williams, le trois-quarts Mason Grady et le troisième-ligne Teddy Williams.

« On a quelques jeunes qui intègrent le groupe et on a aussi quelques joueurs plus âgés et très expérimentés dont on doit gérer le temps de jeu. Il faudra regarder l'ensemble de ces éléments et trouver le bon équilibre, parce que les dix mois à venir vont à coup sûr être un défi », a commenté Gatland, qui ne ferme pourtant pas la porte aux joueurs absents. L'emblématique deuxième-ligne gallois Alun Wyn Jones (37 ans) a été appelé pour son 16e Tournoi. Le pays de Galles avait terminé cinquième et avant-dernier du dernier Tournoi, avec notamment une défaite humiliante à domicile contre l'Italie (21-22).