Retour sur cinq moments forts de la carrière de Joakim Noah, néo-retraité des parquets

Emmanuel Rupied
·1 min de lecture

• Le championnat universitaire à ses pieds

Avant d'être le pivot expressif et hyperactif des Chicago Bulls, Joakim Noah a d'abord été un membre éminent des Gators de Florida en NCAA, le championnat universitaire américain. Déjà plus grand que les autres, le jeune franco-américain né à New York s'épanouit outre-Atlantique depuis sa naissance. Logique ainsi de le retrouver à fouler les parquets de sa fac passé l'âge adulte.

Mais au sein de la très réputée NCAA, le fils de Yannick Noah n'est pas là pour faire de la figuration. Pour sa deuxième année, il remporte le titre et est nommé Most Oustanding Player, l'équivalent de MVP du tournoi, une première dans l'histoire pour un joueur européen. La saison suivante, il réalise un nouvel exploit en réalisant le doublé avec les Gators. Une première depuis 1992 avec les Blue Devils de Duke.

• Une draft historique

Après trois saisons à briller sur les parquets de NCAA, Joakim Noah troque son maillot universitaire pour celui des professionnels en NBA. Drafté en 9e position en 2007, il atterrit aux Bulls de Chicago, la mythique franchise de Michael Jordan. Il est alors...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi