Le retour de Lorenzo, "une bonne nouvelle" pour Ezpeleta

Léna Buffa
motorsport.com

Si la journée de jeudi a été marquée par l'annonce d'un nouveau calendrier pour la saison MotoGP, avec un changement mis en place en quelques jours à la suite du report du Grand Prix de Thaïlande provoqué par l'épidémie de coronavirus et ses effets collatéraux, une autre nouvelle de taille a occupé les conversations du paddock réuni à Losail : celle de la participation de au Grand Prix de Catalogne. Même s'il ne s'agissait pas exactement d'une surprise, compte tenu des indices distillés par le pilote lui-même ces dernières semaines, l'aura et le palmarès du champion espagnol suffisent à en faire une des grandes nouvelles de ce début de saison − et, cette fois, il s'agit bien d'une information sportive.

Lire aussi :

Jorge Lorenzo disputera le GP de Catalogne avec Yamaha

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Jorge Lorenzo aura donc convaincu Yamaha d'inscrire une wild-card, ce que son prédécesseur dans le rôle de pilote d'essais "européen", Jonas Folger, n'avait pas réussi à obtenir. Le #99 reviendra à la compétition pour ce one-shot dans trois mois, armé d'une M1 dont il a repris le guidon le mois dernier et qu'il pilotera encore en essais d'ici-là. Finie donc la vie de retraité, dans laquelle il était entré en novembre dernier au terme d'une saison cauchemardesque avec Honda, et s'il est trop tôt pour savoir s'il se contentera désormais de wild-cards ou si un retour à temps plein pourrait le tenter, cette nouvelle a assurément de quoi susciter l'excitation.

Carmelo Ezpeleta fait partie des premiers passionnés enthousiasmés par cette annonce. "Le retour de Lorenzo, c'est très bien, c'est une bonne nouvelle, j'espère que ça se passera très bien pour lui. Je lui ai dit au revoir l'an dernier mais ça ne me dérange pas de l'accueillir à nouveau, je suis ravi", a déclaré le PDG de Dorna Sport jeudi à Losail, où le championnat débute ce week-end pour les catégories Moto2 et Moto3.

Le promoteur espagnol avait été l'un des plus honnêtes et des plus directs en fin de saison dernière lorsqu'il avait commenté la mauvaise phase que traversait le #99, plongé dans le doute avant de finalement décider de raccrocher. "Jorge doit commencer à se demander s'il peut se remettre et redevenir le Lorenzo que nous connaissons tous, ou pas. Et ce, en somme, pour lui et pour le championnat. Je n'aime pas voir quelqu'un d'aussi bon que lui terminer 19e", avait déclaré Ezpeleta à l'époque.

Reste à voir dans quelles conditions Jorge Lorenzo se présentera sur cette épreuve, alors qu'il n'a pas à ce jour pris le guidon de la version 2020 de la Yamaha et qu'il a adopté un nouveau rythme de vie, avec moins de temps de piste que les pilotes titulaires. Mais le #99 a indéniablement de la ressource et il sera intéressant de suivre sa progression au cours des séances d'essais de ce week-end à Barcelone.

À lire aussi