Retour sur la première soirée de Ligue des champions des supporters du Stade rennais

SO FOOT
·1 min de lecture

Sous la pluie bretonne, ils ne sont plus qu'une poignée à patienter devant la sortie du parking réservé au personnel et aux joueurs du Stade rennais. Il est minuit passé, le coup de sifflet final de la partie contre Krasnodar a retenti depuis plus d'une heure, mais ces fidèles habitués ne sont pas rassasiés. Avant de rentrer, ils espèrent un mot, ou tout simplement un geste, de Julien Stéphan, Eduardo Camavinga ou d'un autre Rennais. Plus loin, dans la nuit noire, le clapotis des gouttes de pluie sur la Vilaine brise un silence presque pesant. Seules les lumières du Roazhon Park rappellent qu'un match de foot vient de se jouer ici. Un peu plus loin encore, en face de la tribune Mordelles, les derniers irréductibles du Roazhon Celtic Kop sont décidés à poursuivre la soirée de rêve ensemble, quitte à ce qu'elle se termine tard dans la nuit. Après tout, il faut profiter. Rennes n'a pas gagné, c'est vrai, mais la frustration du résultat ne peut pas enlever le… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com