Retraite de Federer (2/5) : Mirka, la régente discrète et indispensable de la galaxie Federienne

TENNIS - La femme de Roger Federer a largement contribué à construire la personnalité du champion suisse sur et hors des terrains

Il est de ces événements inéluctables auxquels on refuse de se préparer. Trop douloureux. L’annonce de la retraite de Roger Federer en fait incontestablement partie. Personne ne voulait imaginer à quoi ressemblerait le tennis sans le Suisse. Mais il faut désormais se rendre à l’évidence. Le Suisse a fini par dire stop, après 20 titres du Grand Chelem en presque 25 ans de carrière. Avant les derniers coups de raquette du maître, à partir de vendredi lors de la Laver Cup, 20 Minutes consacre une série d’articles à celui qui restera une légende du jeu. Deuxième épisode ce mardi, sur le rôle tenu par son épouse Mirka tout au long de sa carrière.

Federer va s’en aller, nous laissant seuls avec le souvenir et quelques photos jaunies par le temps ou par le coiffeur de « Rodgeur », tous cheveux blonds peroxydés dehors à l’aube de ses grands triomphes. Heureusement, Mirka est passée par là. On ne remerciera jamais assez la femme du Suisse pour sa politique capillaire intraitable : c’est grâce à elle qu’il n’existe que peu de traces documentées des impairs stylistiques du jeune Federer. « Pour vous souvenir qu’il y aura toujours des jours meilleurs », avait ironiquement instagramé le champion, à propos de l’époque « preMirka », 1999 et des brouettes.

Derrière le grand homme, donc, Mirka Wawrinec(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Retraite de Federer : Une icône encore plus élégante dans l’adversité
Retraite de Federer : Djokovic « a du mal à mettre les mots » après l'annonce de Rodgeur
Retraite de Federer (1/5) : « J’ai pleuré quand il a gagné Roland »… Nos lecteurs rendent hommage à son immense carrière
US Open : Aura-t-on droit à quinze ans de règne de Carlos Alcaraz, nouveau plus jeune n°1 mondial de l’histoire ?