« On a retrouvé l'Asvel qu'on connaît », se satisfait T.J. Parker après la victoire à Cholet lors du match 2 des quarts de finale

T.J. Parker et l'Asvel ont évité une élimination précoce en quart de finale de Betclic Élite, vendredi soir à Cholet. (B. Paquot/L'Équipe)

Vainqueur à Cholet (82-66), l'Asvel disputera un match d'appui en quart de finale des play-offs de Betclic Élite, dimanche, à l'Astroballe. Son entraîneur, T.J. Parker, était soulagé d'avoir retrouvé l'impact défensif et le mouvement de balle de son équipe en deuxième mi-temps.

T.J. Parker (entraîneur de l'Asvel, vainqueur à Cholet au match 2 des quarts de finale) : « C'était compliqué, Cholet a eu un début de match euphorique. Ils étaient à domicile avec une chance de terminer la série. Ils ont mis des tirs compliqués. Nous, on a haussé le ton défensivement, il fallait défendre beaucoup mieux : ne pas courir avec eux et aussi prendre notre temps en attaque.

Si on resserre notre défense, on ne leur donne pas les mêmes tirs. Cholet a moins de rotations, on a pu faire plus de changements qu'eux. On a aussi mieux bougé la balle qu'au premier match, on a retrouvé l'Asvel qu'on connaît. On revient à domicile, on a fait le plus dur en venant gagner ici. Il reste 40 minutes difficiles mais à nous d'aller chercher cette victoire. »

lire aussi

Les résultats des play-offs

Laurent Vila (entraîneur de Cholet) : « On a subi en deuxième mi-temps, l'Asvel a défendu très dur, a limité nos tirs ouverts et notre jeu rapide. Ils ont fait un bon boulot en deuxième mi-temps. On marque très peu dans le troisième et quatrième quart-temps (20 points) car on ne peut pas développer notre jeu : du jeu rapide, des fixations, des tirs ouverts.

Ils nous ont contraints à jouer sur demi-terrain, à beaucoup dribbler. Les solutions que j'ai trouvées à ce moment-là n'étaient pas les bonnes. Il faut se remettre en question et trouver d'autres options. On est à 1-1, on a encore une cartouche pour s'imposer. Tout le monde est déçu, on sera revanchards dimanche. On a déjà fait un exploit, on peut en faire un deuxième. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles