Revue de presse : L'Angleterre célèbre son équipe féminine après la victoire à l'Euro

Les Anglaises sont en Une des journaux de leur pays. (EXPA/ Eibner/ Memmler/Expa/ eibner-pressefoto)

L'ensemble de la presse britannique a multiplié les éloges à l'égard de la sélection anglaise qui a remporté son tout premier titre, ce dimanche, en finale de l'Euro féminin face à l'Allemagne.

« It's coming home », les paroles de la célèbre chanson de 1996 sont reprises dans toute la presse britannique ce lundi, au lendemain du sacre de l'équipe féminine anglaise à l'Euro face à l'Allemagne. C'est ainsi que The Times a construit sa une, s'enthousiasmant ensuite du premier titre glané en plus de 50 ans : « Pour la première fois, le public anglais a chanté son hymne préféré hier soir non pas dans l'espoir mais dans la victoire. Le football est enfin arrivé en Angleterre ».

The Sun a ajouté une petite note genrée, « Écartez-vous les gars, on arrive à la maison », faisant référence à l'échec de l'équipe masculine l'année dernière en finale de l'Euro contre l'Italie, à Wembley.

De son côté, The Guardian a rappelé que le football féminin anglais a dû traverser un chemin semé d'embûches avant d'atteindre la lumière : « En 1921, la Fédération a interdit aux femmes de jouer sur les terrains de la Ligue de football - prétextant que ''ce jeu est tout à fait inadapté aux femmes et ne devrait pas être encouragé'' - mais cette équipe d'Angleterre a réécrit les livres d'histoire. »

Même son de cloche pour The Daily Telegraph qui se projette et parle « d'inspiration pour le futur. » « Les Reines reçoivent leurs applaudissements alors que le football rentre enfin à la maison grâce aux féminines ».

Leah Williamson espère « un changement dans la société »

Chloe Kelly encensée

Buteuse en prolongation, l'entrante Chloe Kelly a offert la couronne à son pays, ce qui lui a valu d'attirer tous les projecteurs. The Guardian revient sur son parcours inspirant : « Il était difficile de savoir si elle allait être sélectionnée pour l'Euro féminin. L'ailière de Manchester City a subi une rupture des ligaments croisés en mai 2021 qui l'a non seulement exclue des JO 2021, mais également amenée à lutter mentalement au cours de la saison suivante. Elle n'est revenue que tardivement avec son club avant de réaliser un Euro parfait. »

The Daily Mail a préféré retenir sa célébration, la joueuse de 24 ans ayant enlevé son haut de maillot pour fêter son but. Le tabloïd a relayé des commentaires de fans anglais qui considèrent que ce geste va devenir « l'image féministe de la décennie ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles