Ricciardo "comblé" par les progrès de Renault avant son départ

Fabien Gaillard
·2 min de lecture

Le départ de et ce chapitre de sa carrière entamé l'an passé, en démarrant en 11e place avant de terminer au septième rang.

Dans le dernier tour de course, il s'est offert l'honorifique meilleur tour en course, remportant un point bonus et terminant en beauté son ultime GP avec le Losange. "C'était vraiment une bonne course, une belle façon de terminer", a déclaré Ricciardo. "Nous savons ce que donne Abu Dhabi le dimanche, ce n'est pas toujours la course la plus excitante. Mais j'ai vraiment eu l'impression d'avoir fait ce que j'avais à faire."

Lire aussi :

Les notes du Grand Prix d'Abu Dhabi 2020

"La voiture était vraiment forte avec les pneus durs, elle est allée loin, et je pense que j'ai réalisé le tour le plus rapide dans l'avant-dernier tour, mais je suis en fait sorti dans le dernier virage, alors j'ai vraiment poussé dans le dernier tour. C'était une belle façon de disputer mon tout dernier tour avec Renault. C'était une bonne chose de savoir que c'était rapide, c'était un bon signe."

Ricciardo a terminé la saison à la cinquième position du classement pilotes, avec deux podiums au Nürburgring et à Imola, et a inscrit le double de points par rapport à sa première saison en jaune et noir. C'est son meilleur classement depuis 2017, époque où il courait pour Red Bull ; il avait terminé sixième pour sa dernière campagne à Milton Keynes en 2018.

Interrogé par Motorsport.com sur les émotions qu'il ressentait en refermant le chapitre de l'histoire avec Renault, Ricciardo a répondu : "Je suis comblé, pour être honnête. Je l'ai ressenti en me rendant sur le circuit [dimanche], je me disais 'oh ouais, on y est'."

"Cette année, même si elle a été réduite, a été véritablement chaotique, mais en fait elle a été vraiment solide. Je suis réellement ravi du niveau atteint, par l'équipe et moi-même. Je pense que la cinquième place au championnat... Évidemment, il n'y a pas de récompense pour ça, mais les résultats parlent d'eux-mêmes dans le redressement que nous avons opéré cette année."