Ricciardo estime vivre sa meilleure saison depuis 2016

Fabien Gaillard
·2 min de lecture

en 2021. Et les dernières courses ont de quoi apporter au pilote et à son écurie beaucoup de joie, avec deux podiums signés en trois épreuves, pour une marque qui n'en avait plus connu, sous son nom propre, depuis 2011.

Actuellement quatrième du championnat, Ricciardo se trouve à une meilleure position à quatre GP du terme de la campagne qu'à la fin des saisons 2017, 2018 et 2019. La lutte sera très serrée pour conserver l'avantage dont il dispose mais il reconnaît que sa situation actuelle n'a rien à envier à certaines phases de la fin de son aventure . "Je pense qu'aucune saison n'est facile, mais ça dépend aussi de ce que vous en faites, de ce que vous vous imposez. Même si vous gagnez chaque course, parfois ça peut être dur. Cela dépend de la hauteur à laquelle vous placez la barre."

Lire aussi :

Ricciardo et le "majestueux" shoey partagé avec Hamilton

"Je crois que la dernière année chez Red Bull [en 2018] a été la plus difficile émotionnellement, parce qu'au début de l'année, il semblait que je pouvais me battre pour un Championnat du monde, et ensuite à mi-saison j'ai réalisé que je voulais partir et à la fin de l'année ça a été abandon sur abandon. Ainsi, il y a eu beaucoup d'émotion cette année-là, donc à ce jour je pense que ça a été mon année la plus dure sur le plan émotionnel, et sur la manière dont ça a eu un impact sur moi. L'an passé, c'était quand même amusant, même si nous n'avons pas obtenu les résultats que nous recherchions, c'était fun d'essayer de se construire avec une nouvelle équipe. Cette année est assurément plus amusante, car cette construction a apporté de très bons résultats."

Quand on lui demande directement si 2020 est sa saison la plus gratifiante depuis 2016, au terme de laquelle il avait terminé troisième du classement (avec une victoire et huit podiums), il répond : "Il faudra probablement que j'y repense quand elle sera terminée. Mais, jusqu'ici je pense que oui. Je veux dire : je prends beaucoup de plaisir en ce moment, j'aime courir, et je crois que ça a également été renforcé par le confinement et le fait que la compétition me manque pendant une intersaison aussi longue. En être privé a rendu mon désir de revenir bien plus fort, évidemment."

"Et oui, c'est cool et vous avez probablement raison, 2016 fut une très bonne année, je m'en souviens avec Red Bull. Donc [2020] est probablement la meilleure ou la plus satisfaisante depuis lors."