Ricciardo a progressé en se battant au milieu du peloton

Adam Cooper

. L'Australien a débuté plus de deux tiers de ses 100 courses pour l'équipe autrichienne dans le top 6 entre 2014 et 2018, mais s'est qualifié seulement trois fois à ce niveau cette saison.

Lire aussi :

Ricciardo : "Avec Ocon, pas d'inquiétudes, pas de craintes"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

a seule chose qui est moins drôle, c'est qu'il y a plus de risques d'être pris dans un incident au premier tour, à être dans le peloton."

"C'est la seule chose qui est un peu hors de mon contrôle, et je suis dans cette position plus souvent que je l'étais lors des années précédentes. Mais cela m'a aussi permis de travailler sur mon sens de la course au premier tour. Je pense que mon sens de la course en général, et mes dépassements en course, ne sont pas mauvais, mais il y a eu plusieurs fois où je n'ai pris la bonne décision dans le premier tour, et après ça, je me dis généralement 'j'aurais pu faire mieux'. J'apprends en étant dans le peloton, et c'est cool. Je ne veux pas être ici pour toujours, mais ce sont de nouvelles capacités que j'apprends, et que je n'avais pas à faire lors des années précédentes."

Le podium n'est pas une fin en soi

Maintenant qu'il ne se bat plus pour la victoire ou les podiums, il explique tirer satisfaction de savoir qu'il a fait le meilleur travail possible avec la voiture. Le vainqueur de sept Grands Prix a été quatre fois le 'meilleur des autres' cette année, avec une quatrième place en guise de meilleur résultat de la saison, lors du Grand Prix d'Italie.

"Tout dépend de l'issue du week-end. Je quitterai toujours le circuit heureux si je sais que j'ai tiré le maximum de la voiture. Je ne mentirai pas, c'est encore mieux lorsqu'on ramène un trophée ou une bouteille de champagne, mais il y a aussi des podiums lors desquels je n'étais pas complètement satisfait de mon pilotage. Donc un podium ne fait pas tout, mais il est évident que si vous faites au mieux et que vous ramenez quelque chose, c'est encore mieux."

"Ce ne sera jamais aussi bien, c'était un résultat énorme de finir quatrième à Monza, mais je n'étais pas sur le podium. Je ne vais donc pas courir nu dans les rues ! Mais sur le plan de l'accomplissement personnel, ça remplit tous mes critères si je quitte le circuit en sachant que j'ai fait au mieux. Il y a un peu plus de reconnaissance et de temps d'écran avec un podium, mais on sait au fond de soi si l'on a fait au mieux. C'est suffisant pour l'instant, dans ma position."

À lire aussi