Ricciardo révèle un moment fort "inattendu" en 2019

Scott Mitchell

Plusieurs fois vainqueur en Grand Prix,  pour la saison 2019, mais l'équipe française a reculé dans le classement après avoir terminé quatrième en 2018, et sa saison a été mitigée. L'Australien a signé une quatrième place en Italie comme meilleur résultat, pour terminer neuvième du championnat, mais a déclaré que sa meilleure performance en course s'est conclue par l'un de ses plus mauvais résultats.

"Je ne parlerai pas des évidents, car les résultats parlent d'eux-mêmes à Monza et au Canada", explique Ricciardo. "Mais c'était une course où j'ai été percuté au premier virage et où j'ai subi des dégâts sur le fond plat, et où il y avait aussi des circonstances [l'accident mortel d'Anthoine Hubert en Formule 2 la veille]. Pour être honnête, la voiture était assez terrifiante à piloter après cela. On avait moins d'appui aérodynamique. Je suis passé à fond dans le Raidillon de l'Eau Rouge moins d'une demi-douzaine de fois durant toute la course. Cela vous permet d'imaginer à quel point c'était terrifiant."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Ricciardo n'est pas optimiste pour faire plaisir à Renault

Ricciardo s'était qualifié en tant que meilleur des autres lors de ce Grand Prix de Belgique, mais avait été pénalisé de cinq places pour un changement de moteur. Retardé par un accrochage avec dans le premier tour, il a finalement rétrogradé de la septième à la 14e place après un arrêt au stand en fin de course.

Ricciardo a reconnu que choisir cette performance comme moment fort était quelque chose "que personne n'attendrait", mais a déclaré que son pilotage lui a donné une immense satisfaction : "J'ai ressenti que j'avais piloté avec un certain niveau d'attention et une certaine forme d'inspiration ce jour-là. J'étais très heureux de la manière dont j'ai piloté et j'ai terminé 14e, mais à un niveau personnel, j'ai vécu cela comme l'une de mes meilleures courses en carrière."

À lire aussi