Richard Gasquet s'incline d'entrée à Adélaïde

Richard Gasquet est allé au bout de ses ressources, mais cela n'a pas suffi. (P. Lahalle/L'Équipe)

Poussé dans ses derniers retranchements physiques par l'Américain Marcos Giron, Richard Gasquet a fini par craquer en trois heures de jeu (7-6 [5], 6-7 [6], 7-5)

À une heure où les plus endurants des fêtards vidaient leurs dernières coupes en France, Richard Gasquet, décalage horaire oblige, était déjà sur le court pour disputer son premier match de la saison à Adélaïde. Pour la première victoire, il lui faudra attendre encore un peu car il s'est incliné face à l'Américain Carlos Giron.

lire aussi : Le tableau du tournoi d'Adélaïde

Sur des courts rapides et sous une chaleur étouffante, Gasquet a subi le jeu plus agressif de son adversaire. S'il n'y a pas eu de break dans le premier set, les conditions semblaient cependant plus favorables à Giron (qui a profité des conseils d'Andre Agassi en fin d'année), alors que Gasquet cherchait visiblement à ralentir le jeu. Sans break, la manche initiale allait donc se jouer au tie-break. Plus constant, Giron s'y détachait 4-1. Mais l'Américain allait faire deux fautes, dont une grosse en coup droit alors que le court était ouvert, pour permettre à Gasquet de revenir à 4-3. Une énorme défense du Français le remettait à hauteur (4-4). Mais deux gros services de Giron et une dernière faute de Gasquet offraient finalement set au 61e mondial.

Le scénario du deuxième set était sensiblement le même, si ce n'est que Gasquet était un peu plus à la peine et régulièrement en danger sur ses engagements. Mais, à 36 ans, il s'accrochait comme un petit jeune et tenait jusqu'au tie-break. Cette fois, Gasquet ne ratait pas son entame et s'offrait même une balle de set, mais Giron l'écartait d'un énorme coup droit long de ligne. Qu'à cela ne tienne, Gasquet égalisait à un set partout grâce à un service gagnant. Giron, qui avait eu six balles de break dans ce set, pouvait s'en vouloir.

lire aussi : Le classement ATP

Premier break pour Gasquet, mais ça ne suffira pasLe troisième set partait sur les mêmes bases. Après plus de 2h30 de match, Gasquet obtenait enfin sa première balle de break. En contrôle total, Giron la sauvait d'une amortie croisée intouchable. Gasquet ne laissait pas passer sa deuxième occasion, quelques jeux plus tard, de réaliser le premier break du match. Éprouvé par les efforts fournis, il était difficile de voir sur son visage la satisfaction de s'être détaché 5-3 dans le dernier set. Mais c'était pourtant bien lui qui servait pour le match.

Une amortie mal sentie et envoyée mourir dans le filet, gâchait sa première balle de match. Sur la deuxième, son revers sortait de beaucoup en largeur. Derrière, il devait sortir un gros service pour écarter une balle de break. Au bord des crampes, Gasquet finissait par céder sur la troisième balle de break de Giron qui revenait à 5-4, service à suivre. Sur sa chaise, Gasquet semblait vraiment touché physiquement. À bout, il lâchait son service pour la deuxième fois et laissait Giron servir pour le match (6-5). Giron n'avait pas besoin d'en faire des tonnes pour conclure face à un Gasquet qui ne pouvait plus faire l'effort d'aller chercher les services de son adversaire.

lire aussi : Toute l'actu tennis