Richarlison, c'est le Brésil !

Il y a quatre ans et demi, pendant que Neymar et sa bande rendaient les armes face à la Belgique dès les quarts de finale en Russie, Richarlison était loin de s'imaginer qu'il serait de l'aventure au Qatar. Encore moins avec un rôle aussi central au sein de la sélection la plus titrée de l'histoire de la Coupe du monde. Venu à Paris avec quelques amis pour célébrer la vie et la fête de la musique, celui qui s'apprêtait alors à quitter Watford pour Everton ambiançait le quartier de Bastille à grands renforts de samba. Quelques mois plus tard, il enfilait pour la toute première fois la tunique la plus célèbre de la planète en fêtant sa première cape face aux États-Unis.

R9


C'est peu dire que le statut de l'attaquant a légèrement évolué entre le moment où il se trémoussait à l'angle du boulevard Richard Lenoir et du…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com