Richarlison, une menace supplémentaire pour l'OM

La célébration de Richarlison (R. Sambles/Expa/Presse Sports)

Alors qu'il était titulaire pour la première fois avec les Spurs, le Brésilien a brillé samedi face à Fulham, s'affirmant comme une alternative crédible pour être titulaire face à l'OM, mercredi.

En début de semaine, Richarlison s'était retrouvé au coeur d'une polémique d'ampleur nationale, en Angleterre, pour avoir enchaîné des jongles provocateurs, lors du succès de Tottenham à Nottingham Forest (0-2, le 28 août). Dans les jours à venir, l'attaquant de 25 ans, recruté cet été à Everton contre environ 70 M€, devrait nourrir un autre débat : mérite-t-il d'être titulaire mercredi lors de la réception de l'OM en Ligue des champions ? Richarlison s'apparente désormais à un candidat légitime, parce qu'il peut évoluer aux trois postes offensifs du 3-4-3 d'Antonio Conte et notamment à gauche, à la place de Son Heung-min, qui n'a pas encore marqué cette saison.

Mais surtout, l'international auriverde (36 sélections, 14 buts) peut prétendre à une place dans le onze car, samedi, pour sa première titularisation depuis son arrivée à Londres, il a su se mettre en valeur à l'occasion de la victoire à domicile des Spurs face à Fulham (2-1), qui a conforté leur troisième place au classement. Au sein d'une équipe prudente, qui, comme à son habitude, n'a pas monopolisé le ballon (51 %) et s'est appuyée sur des transitions tranchantes, Richarlison, aligné à droite, au poste de Dejan Kulusevski, a détonné par son agressivité de tous les instants.

Antonio Conte, l'entraîneur des Spurs

« Richy a très bien joué et il me facilite la vie »

Kane 3e buteur de l'histoire de la Premier League

Très impliqué dans le travail défensif, au point de récupérer sept ballons (le deuxième meilleur total de l'équipe), il a également délivré des caviars mal exploités par la plupart de ses coéquipiers, à l'image de Son (22e), d'Harry Kane (26e) et Eric Dier (50e), à l'exception de Pierre-Emile Höjbjerg, qui a ouvert le score d'un tir croisé après une remise de l'ancien Toffee dans la surface (1-0, 40e).

Replacé au coeur de l'attaque après la sortie de Kane (78e), Richarlison aurait même pu ajouter un but à sa passe décisive, mais sa volée a trouvé le poteau (80e), avant qu'un hors-jeu de Ryan Sessegnon signalé par le VAR ne douche son euphorie, lui qui pensait avoir marqué sur un centre du piston anglais (90e).

À l'issue d'une rencontre également marquée par le 188e but de Kane en Premier League (il occupe désormais seul la troisième place au classement des meilleurs buteurs de ce Championnat), une parade cruciale d'Hugo Lloris à la 88e et la première titularisation réussie de Clément Lenglet avec les Spurs, Antonio Conte a souligné en conférence de presse la belle prestation du Brésilien : « Richy a très bien joué et il me facilite la vie. Comme on joue tous les trois jours, il va permettre de faire tourner devant. » Au final, qu'il soit titulaire mercredi ou qu'il entre en cours de match, Richarlison incarnera forcément une menace sérieuse pour les Olympiens.

lire aussi

L'actu de la Premier League