Ridicule contre la Spezia, la Roma se couvre de honte avec six changements

SO FOOT
·1 min de lecture

Sur le bord du terrain, Lorenzo Pellegrini s'interroge. Comme bon nombre de ses partenaires, le milieu sait compter jusqu'à cinq et connaît les principales règles du football (même si elles ont tendance à changer, ces derniers temps). Alors, quand Paulo Fonseca s'apprête à réaliser un sixième remplacement au début de la prolongation lors du huitième de finale de Coupe d'Italie contre La Spezia, le capitaine fait part de ses doutes. "C'est le sixième, hein ?", prévient-il. "Six changements ?", insiste-t-il encore à plusieurs reprises, à destination de son entraîneur complètement paumé et du team manager. Lequel semble prendre la décision finale : oui, la Roma fait entrer un sixième nouveau joueur… Alors qu'elle n'en a pas le droit.