Riolo : "Les Bleus prennent une leçon de foot…"

Retour sur la défaite des Bleus devant l’Espagne, ce mardi soir au Stade de France (0-2) en match amical.

Recevoir l’Espagne, ça fait match de gala. Parce que cette Espagne est de nouveau forte et impressionnante.

Les Bleus viennent avec une équipe fraîche. Un module neuf aussi. Un 4-3-1-2 ou 4-4-2 losange. Griezmann est derrière deux attaquants. Je ne me souviens même plus depuis combien de temps on n’avait pas vu les Bleus comme ça. J’ai toujours eu un faible pour ce schéma. Ça laisse la place à un 10. C’est un système qu’on disait « argentin » à une époque.

Les Espagnols, eux, sont dans leur 4-3-3 classique. Et le losange a beau être séduisant, ça reste du papier. Parce que sur le terrain, les Bleus prennent un bouillon. Deux réactions, deux occasions pour la France, c’est peu, mais c’est déjà énorme face à une telle adversité. Le milieu est mangé tout cru. Rabiot, Tolisso et Kanté jouent les chefs de gare. A gauche, Kurzawa fait le comptable et tient le registre pour savoir combien de fois Carvajal et Pedro passent.

Ça pourrait faire penser à la première période contre l’Allemagne à l’Euro. Allez, en moins pire.

Reste que les adeptes du foot épicier pourront toujours dire que l’Espagne n’a pas tant d’occasions que cela et qu'avoir le ballon ça ne sert à rien. Et oui, le foot, ça peut être vu comme du running par certains. Donc les Bleus courent. L’Espagne joue. La porte reste ouverte à une balle de contre, un coup de pied arrêté. Mbappé va tellement...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages