Riolo : "Monaco est sans limite !"

Retour sur la qualification de Monaco en demi-finales de la Ligue des champions…

Mais où Monaco peut-il s’arrêter ? C’est à chaque fois plus surprenant. Parce que je veux bien qu’avec l’avantage de l’aller, l’ASM était dans le confort, mais de là à mener 2-0 après 17 minutes…

A voir aussi >> Le live Monaco-Dortmund

Le BVB commence plutôt bien. Bon pressing et volonté de vite mettre le feu en face. Mais à chaque fois que Monaco sort, ça fait but ! Mbappé est toujours en feu, Falcao est de nouveau un attaquant de classe mondiale. Mais ce qui ressort surtout de cette équipe, c’est sa sérénité. Attention, être serein, ça ne veut pas dire être « pépère » ! C’est contrôler l’événement sans s’affoler, sans être tributaire d’une occasion réussie ou manquée. Et dans le jeu, l’ASM s’adapte. Il faut défendre, ça défend… Il faut contrer, ça va vite. Tout est bien fait. Et quand le BVB pèche dans l’efficacité, Monaco, lui, fait mal, très mal ! La confiance que dégage l’équipe provoque une réussite insolente.

Parmi les autres qualités, il y a aussi cette agressivité permanente. Pour ça, il n’y a pas besoin d’avoir les meilleurs du monde, ce n’est pas une affaire de budget. C’est la tête, l’attitude. Et le mental de cet ASM est épatant. L’illustration, c’est la charnière Glik-Jemerson. Ça vaut combien au début de la saison ? On est sûr que c’est rangé dans les meilleurs défenseurs au début de la saison ? Sans...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages