Ripoll sur la non sélection de Camavinga : "J'ai estimé que le timing était trop juste"

Naturalisé français, le jeune Eduardo Camavinga (Rennes) n'a pourtant pas été appelé avec les Espoirs. Le sélectionneur a expliqué son absence.
Naturalisé français, le jeune Eduardo Camavinga (Rennes) n'a pourtant pas été appelé avec les Espoirs. Le sélectionneur a expliqué son absence.

Sensation de la première partie de saison en Ligue 1, Eduardo Camavinga s’est fait un nom en seulement quelques mois. Depuis sa masterclass réalisée contre le Paris Saint-Germain (2-1) au mois d’août, le nom du milieu de terrain de Rennes est sur toutes les lèvres, même celles des dirigeants les plus importants de la Fédération Française de Football. Et pour cause, le joueur de 16 ans vient d'être naturalisé français, et est donc susceptible d'être sélectionné chez les Bleus. 

"Il est censé arriver un jour ou l'autre avec nous. Mais il y aura des étapes et notamment l'équipe de France Espoirs où il peut postuler. Sa naturalisation, c’est une très bonne chose pour le football français (...) C'est une bonne chose, on parle d'un jeune joueur qui arrive à être très bon avec son club à Rennes (...) On parle d'un très, très jeune joueur. Aujourd'hui, l'avenir est radieux pour lui", a notamment confié Didier Deschamps, l'entraîneur de l'EDF, ce jeudi, en marge de l'annonce de sa liste. 

"J'ai estimé que le timing était trop juste pour son intégration"

Une satisfaction qui fait désormais écho à celle de Sylvain Ripoll, le sélectionneur des Espoirs, qui a justifié le choix de ne pas faire appel à lui lors de ce rassemblement via une vidéo postée par la Fédération Française de Football. 

"Tout d'abord, je suis très heureux qu'il soit naturalisé, je pense que c'est une très très bonne nouvelle pour le football français. C'est un joueur que l'on suit depuis un moment déjà, qui a un talent indéniable. Après il y a le timing des évènements aussi. Avec le staff on construit la liste bien en amont, depuis plusieurs semaines. C'est une nouvelle qui nous a été confirmée hier à 24 heures de la liste. Les évènements se sont précipités. J'ai estimé que le timing était trop juste pour son intégration lors de ce rassemblement", a pour sa part déclaré l'ancien entraîneur du Football Club de Lorient, dont l'équipe affrontera la Géorgie (15 novembre) et la Suisse (19 novembre).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi