La rivalité France-Angleterre manque-t-elle de croustillant ?

Installé à Mumbai, Robert Pirès n'a pas délaissé sa casquette de consultant pour autant, puisqu'il offre ses services à la chaîne locale JioCinema Sports 18 pendant toute la durée de la Coupe du monde. Une infidélité à M6, certes, mais le jeu en vaut la chandelle : sur les plateaux indiens, l'ancien Grenat taille notamment le bout de gras avec son ancien partenaire à Arsenal Sol Campbell. Alors, quand le calendrier du Mondial qatari a offert un quart de finale inédit entre Bleus et Three Lions, Bobby a savouré. Et a pu se remémorer, avec son compère, cette fameuse rencontre du premier tour de l'Euro 2004, pliée dans les dernières minutes par Zinédine Zidane : "On gagne parce que psychologiquement, on est au-dessus, et sur ce point à chaque fois, on est plus forts qu'eux, pose Pirès, toujours fier de rappeler l'hégémonie tricolore. Sol m'expliquait, encore récemment, qu'ils ne comprennent pas comment ils ont pu perdre ce match-là.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com