Robert Jarni à Coventry : 48 heures chrono

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En cet après-midi d'août 1998, le soleil inonde le dernier match de présaison de Coventry City, qui reçoit l'Espanyol Barcelone de Samuel Eto'o, Mauricio Pochettino et Iván Helguera. Dans les tribunes de Highfield Road, les regards se tournent moins vers la pelouse qu'en direction de la tribune présidentielle où détonne un beau brun caché derrière ses lunettes de soleil. Il s'agit de Robert Jarni, aka Croazia Express depuis qu'ISS Pro Evolution Soccer l'a jugé aussi rapide que Tijani Babangida. À l'aube de ses 30 berges et après un Mondial 1998 qui l'a rendu pourtant hype, celui qui s'est révélé à Bari en 1991 va s'engager à Coventry pour quatre ans, moyennant 2,6 millions de livres. Une nouvelle excitante pour les supporters des Sky Blues, qui espèrent que le coach Gordon Strachan alignera le latéral gauche croate dès la semaine suivante pour la réception de Chelsea lors de la 1re journée de Premier League.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles