Robert Sánchez, de la D4 anglaise à l'équipe d'Espagne

SO FOOT
·1 min de lecture

Lorsque les joueurs espagnols arrivent à la Ciudad del Fútbol de Las Rozas en ce 22 mars, Robert Sánchez présente un CV quasiment vierge. Inconnu des supporters, le gardien de but débarque en effet avec le statut de néophyte complet. Difficile de prendre la lumière quand on passe son début de carrière à écumer les pelouses grasses de League One et League Two et encore plus compliqué de prétendre un jour devenir international.

"J'avais la flemme de tout"


Robert Sánchez voit le jour le 18 novembre 1997 à Carthagène, en bordure de la mer Méditerranée. Élevé au cœur du fantasque football murcien, ce n'est pourtant pas en attaque que le jeune garçon trouve sa voie, mais bien entre les poteaux. "Pendant que les enfants de mon âge partaient à la mer, ma mère me faisait faire le tour des académies locales. Mon père allait également travailler très tôt le matin pour arriver à l'heure le soir…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com