Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss

José Mourinho, André Villas-Boas, Paulo Fonseca, Leonardo Jardim, Jorge Jesus, Abel Ferreira, Sérgio Conceição, Rúben Amorim, Bruno Lage, Paulo Sousa, Rui Jorge... Autant de noms qui ont été plus ou moins évoqués pour prendre la succession de Fernando Santos à la tête du Portugal. Leur point commun ? Ils sont tous portugais et prouvent que le pays du fado a un joli réservoir niveau entraîneurs. Sauf que la fédération a surpris tout le monde en offrant le poste à l'Espagnol Roberto Martínez, devenu le troisième étranger à devenir sélectionneur de la Selecção - après les Brésiliens Otto Glória et Luiz Felipe Scolari -, mais le premier non lusophone. Conscient que les champions d'Europe 2016 n'apprécient pas forcément de voir leur nouveau sélectionneur faire ses conférences de presse en espagnol, l'ancien boss de la Belgique a tenu à rassurer tout le monde : "Obrigado. Je vais essayer d'apprendre le portugais le plus rapidement…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com