Roberto Martinez (Belgique) après la victoire face au Canada : « Ce n'est pas un accident »

Roberto Martinez conseille ses joueurs lors du match face au Canada. (K. Pfaffenbach/Reuters)

Ce mercredi soir, la Belgique a battu le Canada (1-0), dans le cadre de la première journée du groupe F de la Coupe du monde. À l'issue de ce très difficile succès des Diables Rouges, leur sélectionneur Roberto Martinez s'est voulu plutôt rassurant.

« S'agit-il de la pire performance de la Belgique dans un tournoi, depuis que vous l'entraînez ? Sur un plan technique oui, c'était peut-être notre pire performance (en tournoi). Mais ce n'était pas la pire d'un point de vue global parce qu'on a gagné. Être capable de gagner un match de Coupe du monde quand tu joues mal, ce n'est pas un accident. On a dû bien défendre et on a eu la chance d'avoir un gardien au meilleur de sa forme. On était frustrés mais on a su trouver des solutions.

lire aussi : Les tops-flops de Belgique-Canada : Carrasco noyé, Courtois solide

La Belgique méritait-elle de l'emporter ?
Je pense que les Canadiens ont été meilleurs, dans ce qu'ils ont réussi à mettre en place sur le terrain, mais je pense aussi qu'on a trouvé un moyen de mériter notre victoire. On doit aussi avoir beaucoup de respect pour la performance des Canadiens. Ils ont très bien fait ce qu'ils devaient faire, ils étaient agressifs. Et nous, on n'a pas assez bien défendu et d'une certaine manière, on a fait le match qu'ils attendaient de nous. Mais j'ai été très satisfait du comportement de nos remplaçants, parce que tu ne peux pas espérer gagner un tournoi comme celui avec seulement 11 joueurs...

Êtes-vous inquiet par la performance de vos joueurs ?
Non, parce que n'est pas un tournoi classique, avant lequel on aurait eu quatre ou cinq semaines de préparation. Là, cela fait seulement cinq jours que nous sommes arrivés au Qatar. Il faut qu'on arrive à élever notre niveau de jeu au fil de phase de groupes. Je pense que, plus encore que d'habitude, cette Coupe du monde va se séparer en deux phases très différentes, celle de groupe, qui doit nous amener progressivement à notre meilleur niveau et celle à élimination directe.

lire aussi : Kevin De Bruyne ne sait pas pourquoi il a été élu homme du match Belgique-Canada

Dans ce contexte, je suis ravi que, même sans bien jouer, même sans être nous-mêmes, on a réussi à gagner aujourd'hui face à une équipe très forte, dans laquelle tout le monde attaque et tout le monde défend. Avoir réussi à conserver un clean-sheet face aux Canadiens, c'est une manière très satisfaisante de débuter le tournoi. »