Roberto Martinez : "La défaite contre la France en 2018 nous sert d’expérience"

Goal.com
Le sélectionneur belge, Roberto Martinez, pense que le revers contre la France lors du dernier Mondial va beaucoup servir à son équipe.
Le sélectionneur belge, Roberto Martinez, pense que le revers contre la France lors du dernier Mondial va beaucoup servir à son équipe.

En 2018, et malgré un parcours exceptionnel, la Belgique n’a pas réussi à monter sur le toit du monde. Eden Hazard et ses coéquipiers ont été privés de finale par l’Equipe de France au terme d’un match très disputé et qui ne s’est joué que sur un seul but (0-1), inscrit par Samuel Umtiti.

Ce revers a fait beaucoup de mal aux Diables Rouges. Ont-ils digéré depuis ? Une question à laquelle a répondu Roberto Martinez, le sélectionneur de l’équipe. « On n’est jamais prêts à perdre une demi-finale. Mais c’est l’un des moments où on peut beaucoup apprendre, a-t-il déclaré lors de l’émission Téléfoot. Mais on avait besoin de cette expérience. Mais on n’a pas mal joué. On a fait tout ce qu’on pouvait faire ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

« On ne doit pas accepter les défaites »

Le technicien espagnol a perdu sa bataille tactique contre Deschamps ce jour-là. Pour autant, il assure ne pas avoir de regrets. « Quand on est entraineur, on veut refaire le match. Mais on a gagné six matches de Coupe du Monde. On a très bien joué lors de cette compétition. Face à la France, il fallait marquer en premier. Et c’était la même chose pour eux », a-t-il confié.

Enfin, l’ex-manager d’Everton s’est exprimé sur la frustration exacerbée de ses hommes après ce revers face au voisin. Une frustration qui s’est prolongée à travers le temps et qui laisse croire qu’ils ont eu beaucoup de mal à accepter l’issue du match. « On joue pour gagner, pas pour accepter pour la défaite, a affirmé Martinez. Peut-être qu’on était fatigués mentalement après le Brésil. Mais ce n’est pas une excuse. »

 

À lire aussi