Roberto Soldado : "Si je suis un battant, je le dois au Real Madrid"

SO FOOT
·1 min de lecture

Bonjour Roberto. Tu as été l'homme du match face au Betis Séville ce week-end avec ton doublé et la victoire de ton équipe (2-0). À 35 ans, où situes-tu la période que tu traverses à l'échelle de ta carrière ?
Si tu m'avais posé cette question à mes vingt ans, je t'aurais dit que la meilleure période footballistique serait la saison où je marquerais le plus de buts. Je suis un attaquant et, de manière assez égoïste, mon travail consiste à penser à mes statistiques individuelles. Dans ce cas précis, je devrais répondre que ma période au FC Valence était la plus fructueuse (82 buts en 141 rencontres, N.D.L.R). Profiter comme je profite actuellement, je pense que je l'ai fait tout au long de ma carrière. La seule chose, c'est que j'ai l'impression que plus les années passent, plus je pense à l'équipe plutôt qu'à mes statistiques personnelles. Aujourd'hui, quand je rentre à la maison avec une… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com