La Rochelle et Bayonne s'imposent à l'extérieur en Top 14

Le Stade Rochelais s'est imposé ce samedi face à Brive. (D. Courreges/AFP)

Victoire du Stade Rochelais à Brive (17-19) et de Bayonne à Clermont (20-25) lors de la dixième journée du Championnat. Le Racing 92, avec le bonus offensif, et Lyon l'ont emporté à domicile respectivement devant Perpignan (44-20) et Castres (26-20).


Clermont-Bayonne : 20-25

Clermont-Bayonne : 20-25

Bayonne n'avait jamais remporté un match à Clermont en Top 14. C'est désormais chose faite. L'Aviron a réalisé un exploit historique au Michelin ce samedi. Les locaux avaient pourtant idéalement commencé leur match, inscrivant deux essais en trois minutes dans le premier quart d'heure. Samuel Ezeala avait ouvert le score (12e), bientôt imité par Paul Jedrasiak (15e, 12-0). Mais les Auvergnats ont alors enchaîné les erreurs techniques, laissant l'Aviron grignoter son retard.


lire aussi

Le film de Clermont-Bayonne

Après un effort collectif, Torsten van Jaarsveld a d'abord réduit l'écart (20e, 12-7). Puis les Basques ont pris l'avantage en début de seconde période, grâce à des essais de Jason Robertson (48e) et Thomas Acquier (61e, 15-22). L'ASM a tout tenté en fin de match, avec un essai de Thomas Rozière (65e) puis de nombreuses offensives dans les 22 Bayonnais. Mais les hommes de Grégory Patat ont tenu bon, glanant un troisième succès consécutif qui leur permet provisoirement de monter provisoirement à la 6e place du classement. À l'arrêt, l'ASM est 8e.


Brive - La Rochelle : 17-19

Et Brive s'est une nouvelle inclinée à domicile. Après avoir ouvert le score (3e) et gonflé leur avance grâce à une interception de leur centre irlandais Arnold (25e, 10-3), les Corréziens, dominés dans le jeu, se laissèrent remonter. Indisciplinés, ils encaissèrent quatre buts de pénalité (18e, 27e, 40e, 53e) qui permirent aux Rochelais, en visite à Amédée-Domenech, de prendre l'avantage en seconde période, 10-12. Vexés après leur défaite à domicile face à Pau, le week-end dernier, les Maritimes surent maîtriser ce match.


lire aussi

Le film de Brive-La Rochelle

Ils ajoutèrent un essai signé de leur pilier remplaçant Aouf (63e, 10-19) sur une belle initiative dans l'axe et les Brivistes répliquèrent par une relance de 80 m pour l'essai de Joris Jurand (72e, 17-19). Brive semblait en mesure de l'emporter au finish, mais par deux fois, Thomas Laranjeira commit deux erreurs : il oublia un « trois contre un » (77e) qui aurait pu être fatal aux Rochelais puis un but de pénalité (79e, gâché par précipitation).


Lyon-Castres : 26-20

Dans ce mano a mano, les deux équipes ont eu chacune leurs temps forts, par intermittence. Les Lyonnais ont ouvert le bal, avec un essai de Charcosset (5e). Après avoir été étouffés dans les 20 premières minutes (10-0), les Castrais sont revenus à 10-6 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, ils ont même poursuivi leur remontée en égalisant (48e) par Wilfrid Hounkpatin, puis en passant devant quelques instants plus tard (53e) grâce à Florent Vanverberghe. Ils venaient alors d'inscrire un 20-0 en une demi-heure, profitant de leur double supériorité numérique (les Lyonnais ont été sanctionnés deux fois d'un carton jaune entre la 47e et la 51e).


lire aussi

Le film de Lyon-Castres

Ce sont pourtant les locaux qui ont mieux fini la rencontre (finissant par un 13-0 après le dernier essai tarnais), notamment grâce à un essai d'Ethan Dumortier (68e), concluant un ballon par-dessus inspiré de Pelissié. Les Lyonnais se relancent après leur défaite à Perpignan la semaine passée. Les Tarnais, eux, sont dans le ventre mou (actuellement 9e).


Racing 92 - Perpignan : 44-20

Il est rare de voir une équipe se métamorphoser à ce point après la pause. Le Racing 92 avait mal démarré la rencontre mais a fini par s'imposer assez largement pour enregistrer sa troisième victoire de suite. Les Catalans ont pris le jeu à leur compte pendant les trente premières minutes, en inscrivant le premier essai à la suite d'un enchainement de pick-and- (13e Tedder), mais le Racing a pu recoller à chaque fois pour rentrer au vestiaire avec un score (13-14) flatteur au vu de sa prestation.


lire aussi

Le film de Racing 92 - Perpignan

L'entraîneur des Racingmen, Laurent Travers, voyant son équipe en difficulté a effectué six changements à la pause. Entrant à l'ouverture, Finn Russell a complètement changé le cours du match. Dès la reprise, il initiait un joli mouvement collectif concrétisé par un essai de Beaudonne (42e, 18-14). Beaucoup plus dominateurs, les Ciel et Blanc ont ensuite enfoncé le clou avec trois autres essais (61e, Russell puis 70e, Wade, et 78e, Lauret), face à l'USAP qui a complètement perdu le fil à partir de l'heure de jeu.


lire aussi

Le classement du Top 14