La Rochelle met fin à une série de neuf défaites consécutives face à Toulouse

La puissance du pack rochelais illustrée par la percussion du pilier Georges-Henri Colombe face à Toulouse, samedi soir à Marcel-Michelin. (J.-M. Hervio/L'Équipe)

Succès des Rochelais (30-7) dans le nouveau « classique » du Top 14 face à une équipe toulousaine indisciplinée (trois cartons jaunes) samedi soir à Marcel-Deflandre lors de la 15e journée.

Le match : 30-7En composition mixte, comme c'est le cas depuis deux semaines, le Stade Toulousain s'est logiquement incliné à Marcel-Deflandre (30-7) sans jamais avoir été dangereux et encore moins en position de l'emporter. Sous une pluie battante, les Rochelais, sans se montrer inspirés, ont pesé de tout leur pack et cela a suffi pour éteindre leur adversaire.

lire aussi : Le film de La Rochelle - Toulouse

Il a fallu attendre la 25e minute pour que les Rochelais lancent leur jeu direct, franchissent et marquent en force par Sazy. Alors qu'ils menaient 13-0, les coéquipiers de Grégory Alldritt se retrouvèrent en double supériorité numérique (cartons jaunes contre Faumuina pour fautes en mêlée à la 29e, et contre Romain Ntamack pour plaquage haut à la 31e) mais ne surent pas en profiter.

Au lieu de disputer sous les poteaux toulousains une mêlée, ce qui aurait obligé leur adversaire à sortir un joueur supplémentaire, les Rochelais tentèrent un but de pénalité (32e) et ne purent pas ensuite revenir dans le camp toulousain pour faire fructifier leur avantage numérique... Il fallut même attendre l'heure de jeu pour voir les Rochelais - encore en supériorité numérique avec le carton jaune infligé à Mauvaka à la 53e - concrétiser leur domination avec un essai de Pierre Boudehent (61e, 23-0) au pied des poteaux.

Les Maritimes visèrent alors le bonus offensif, histoire de marquer ce nouveau « clasico » de leur empreinte. Il leur restait un gros quart d'heure pour cela mais les Toulousains qui parvinrent à inscrire leur seul et unique essai par un ancien Rochelais, l'ailier Arthur Retière (73e), les Rochelais fermant le score par Hatherell (80e) en toute fin de rencontre.

Le chiffre

Le fait : La Rochelle met fin à sa série noireEn comptant un match amical et huit rencontres en compétitions officielles - Coupe d'Europe et Top 14 - les Rochelais ne parvenaient pas à vaincre les Toulousains, devenus leur bête noire. Plus cette longue litanie de défaites consécutives, commencée le 14 septembre 2019, se prolongeait, plus elle touchait à sa fin. Les Maritimes ont donc désormais vaincu ce mauvais sort en muselant des Toulousains, étouffés devant pendant plus d'une heure.