Rodez (L2) sort Monaco aux tirs au but en 32es de finale de la Coupe de France

La joie des Ruthénois, qualifiés pour les 16es de finale de la Coupe. (AFP)

Mené de deux buts, Rodez (L2) a éliminé au stade Louis-II l'AS Monaco (2-2, 5-4 t.a.b.) ce samedi en 32es de finale de la Coupe de France.

Dix-septième de Ligue 2 et première équipe relégable, le Rodez Aveyron a créé la sensation ce samedi au Stade Louis-II, où il s'est imposé de superbe manière face aux joueurs de Paul Clement, lequel avait aligné une équipe de départ très remaniée avec comme seul titulaire incontournable Axel Disasi.

lire aussi : Le film du match

Après 37 minutes, l'ASM avait pourtant fait la différence grâce à des buts d'Akliouche (1-0, 23e), d'une belle frappe sèche du gauche, et de Ben Yedder, qui était passé dans le dos de Ouammou sur une frappe anodine de Jakobs pour donner deux buts d'avance aux Monégasques (2-0, 37e).

Abdennour, l'ancien de la maison, a joué un mauvais tour à l'ASMUn avantage qui n'a pas suffi aux hommes de la Principauté, rejoints en deux temps par Rodez. Juste avant la mi-temps, lorsque Pembélé a trouvé la tête de Mendes en pleine lucarne (2-1, 42e). Puis en fin de match, quand Abdennour (un ancien de l'ASM) s'est retrouvé seul devant Didillon pour fusiller le deuxième gardien monégasque (2-2).

lire aussi : Les 32es de finale de la Coupe

Durant toute la deuxième période, les occasions se sont succédé des deux côtés, Monaco a eu des balles de 3-1 et de 3-2 (Fofana au-dessus), Rodez a également une balle de match que Didillon a repoussé dans les pieds de Depres.

lire aussi : La Coupe de France en direct

Tout s'est donc joué dans la séance de tirs aux buts, dans laquelle Rodez a craqué le premier (frappe molle de Corredor) sans que l'AS Monaco n'en profite. Golovine a envoyé une balle de match dans les nuages sur le cinquième tir, et Magassa a raté le sixième, superbement sorti par Cibois. La balle de qualification était donc entre les pieds de Pembélé, le joueur prêté par le PFC. Auteur d'un très bon match, il n'a pas craqué et qualifié Rodez pour les 16es de finale. Au 7e tour, Rodez s'était qualifié aux tirs au but, en éliminant Saint-Étienne.