Rodrigue Beaubois, après la qualification de l'Efes Istanbul pour la finale de l'Euroligue : « On vit quelque chose de spécial »

Rodrigue Beaubois n'a pas inscrit de points en 5 minutes passées sur le parquet. (Irina R. Hipolito/AFP7/Presse Sports)

Rodrigue Beaubois, le meneur de l'Efes Istanbul, qualifié pour la finale de l'Euroligue après sa victoire au buzzer (77-74) jeudi contre l'Olympiakos, se réjouissait de la cohésion au sein de son équipe.

Rodrigue Beaubois (meneur de l'Efes Istanbul, qualifié pour la finale de l'Euroligue après sa victoire (77-74) contre l'Olympiakos) : « Sur la dernière possession, Vasilije Micic prend ses responsabilités. Le coach voulait qu'il ait la balle dans ses mains, il a fait le bon choix, c'est un tueur. C'était un énorme shoot. Personnellement je reviens d'une blessure au dos, mais c'est le Final Four. Alors si on a besoin de moi, je vais tout essayer pour jouer et aider l'équipe (5 minutes, 0 point jeudi soir). Le fait qu'on se connaisse tous depuis quatre ans devient essentiel dans un match comme celui-là. Shane Larkin et Vasilije Micic prouvent depuis des années leur capacité à être là dans les grands événements. On vit quelque chose de spécial. Il reste un match. »

Ergin Ataman (entraîneur de l'Efes Istanbul) : « Cela fait du bien d'être du côté des vainqueurs, au buzzer. Je suis désolé pour mon ami Georgios Bartzokas (coach de l'Olympiakos). C'a été un grand match, bravo à l'Olympiakos pour le combat et l'atmosphère créée par ses fans, venus à plus de 10 000 ici pour les soutenir. C'est la première fois que je vois ça à l'étranger. On n'a pas bien commencé la rencontre, la stratégie défensive de mettre la pression sur Micic et Larkin a fonctionné.

Elijah Bryant a en ce sens joué un rôle clé (16 points), ainsi que le cinq plus défensif que l'on a relancé au retour des vestiaires. On a ensuite contrôlé et malgré de nombreuses erreurs dans les dernières minutes, on a réussi à l'emporter sur le fil. C'est le basket, c'est comme ça. Parfois, il suffit d'un tir, d'une fois. Par ailleurs, c'est un honneur d'avoir eu Gregg Popovich en tribune. J'espère qu'avec ce qu'on fait depuis quatre ans, il pourra m'aider à décrocher un contrat NBA (il s'esclaffe) ! »

Vasilije Micic, meneur de l'Efes Istanbul

« Je suis resté positif malgré les tirs ratés et le dernier est rentré. Ces dernières secondes ont semblé durer très longtemps »

Vasilije Micic (meneur de l'Efes Istanbul, auteur du panier décisif) : « Pouvoir défendre notre trophée après une saison si difficile, avec des blessures, des soucis, est spécial. L'emporter après toutes les erreurs qu'on avait commises dans les dernières minutes est encore meilleur. Le coach a décidé de mettre la balle dans mes mains. Shane Larkin et moi avons une relation assez saine pour savoir que peu importe qui de nous deux prend ce dernier tir. Je suis resté positif malgré les tirs ratés et le dernier est rentré. Ces dernières secondes ont semblé durer très longtemps (il rit). Ce qu'on vit n'est pas un rêve mais la réalité, on doit rester focus et terminer le travail. »

Georgios Bartzokas (entraîneur de l'Olympiakos) : « Malheureusement, ce fut une dure soirée, mais on a joué le champion les yeux dans les yeux. On aurait pu, dû gagner le match en prenant de meilleures décisions sur la fin, mais le manque d'expérience de certains joueurs de ce type de match nous a coûté. En même temps, on est fiers de notre équipe et de nos fans. Nous sommes revenus au plus haut niveau après une longue période (pas de Final Four depuis 2017), on a montré à tous qu'on méritait d'être là. La saison a été fantastique, et je remercie les joueurs pour cela. Olympiakos est de retour au plus haut niveau et compte bien y rester. »

lire aussi

Comment l'Efes Istanbul a battu Olympiakos au buzzer pour se qualifier pour la finale de l'Euroligue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles