Rohff : " Les Comores ne réclament pas de la pitié, juste de jouer d'égal à égal "

·1 min de lecture

Tu étais invité au huitième de finale opposant le Cameroun aux Comores ou tu t'es rendu de ton propre chef à Yaoundé ?
J'y suis allé de moi-même. Je suis arrivé le matin du match. Après, quand la fédération comorienne a été mise au courant, elle s'est bien sûr préparée à me recevoir. Dès 2013, je me déplaçais pour voir leurs matchs amicaux, j'ai toujours été derrière l'équipe, je les ai même sponsorisés avec ma marque.

"J'ai arrêté un motoman pour qu'il m'amène au stade. On a fait du contre-sens pendant 30 minutes, c'était "Yaoundé Expres", mais j'ai quand même raté la première mi-temps."


Comment était l'ambiance à Yaoundé ?
La ville était surchargée de voitures, ce qui m'a…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles