Roland-Garros : « Ça peut devenir lassant »… Les parents Tsitsipas, indispensables mais parfois si encombrants

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

TENNIS - Le Grec est entraîné par son père, Apostolos, et encadré par sa mère, Julia, ancienne championne de tennis dans les années 80

A Roland-Garros,

Assister à un match de Stefanos Tsitsipas depuis les tribunes est une vraie expérience en soi. Déjà, ça permet d’admirer de près le revers à une main et l’abattage de mutant du Grec, récent vainqueur de Monte-Carlo et sûrement le seul concurrent de taille pour Rafael Nadal sur terre battue en ce moment. On salive à l’idée de retrouver les deux hommes en finale, si la logique des demies ce vendredi est respectée. Mais pour ce qui nous intéresse vraiment ici, il faut lever les yeux du court et regarder vers le box où se trouve l’entourage du numéro 5 mondial. Et surtout, surtout, ouvrir grand ses oreilles.

Le spectacle est assez exceptionnel avec Apostolos et Julia, les parents, qui ne lâchent pas leur fils une seconde dans un fatras de gestes et de paroles tout sauf discrets. Attention, ils n’ont rien de papa et maman qui viennent voir le fiston taper la baballe pour passer le temps. Le premier est son co-entraîneur, avec Kerei Abakar, tandis que la seconde, numéro 1 mondiale chez les juniors dans les années 80,(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Roland-Garros – demi-finales EN DIRECT : Sakkari veut sa finale, les juniors tricolores font un carton…
Roland-Garros : Rafael Nadal ne battra pas le record de sets gagnés d’affilée
Roland-Garros : « On était chauds pour rester », l’évacuation du Chatrier n’est pas très bien passée
Roland-Garros : Avec Tamara Zidansek, la Slovénie débarque maintenant dans le tennis