Roland-Garros : Après son 14ème sacre, Rafael Nadal reçoit un énorme message du PSG

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cette année, Rafael Nadal a réussi l'immense exploit d'être sacré à Roland-Garros pour la 14ème fois de sa carrière. Une performance qui a impressionnée Ander Herrera. En effet, le milieu de terrain du PSG n'a pas tari d'éloges à l'égard de son compatriote espagnol, faisant clairement savoir qu'il était son athlète préféré en dehors du football.

Malgré des douleurs incessantes au pied, Rafael Nadal a réussi à faire un sans-faute à Roland-Garros. Après 13 sacres à la porte d'Auteuil, le Majorquin est parvenu à remporter un nouveau saladier d'argent cette année. Après avoir battu Corentin Moutet, Botic van de Zandschulp, Félix Auger-Aliassime, Novak Djokovic et Alexander Zverev, Rafael Nadal était opposé à Casper Ruud en finale de Roland-Garros. Et face au Norvégien, Rafael Nadal n'a pas tremblé, remportant la rencontre en trois petits sets (6-3, 6-3, 6-0). Après son 14ème sacre à Paris, l'Espagnol a fait part de son immense fierté, mais a reconnu qu'il ne s'attendait pas du tout à réussir un tel exploit cette année. Et comme il l'a révélé lui-même, Rafael Nadal n'aurait jamais pu aller au bout du Grand Chelem français s'il n'avait pas utilisé des infiltrations pour soulager ses douleurs au pied. « Nous sommes passés par beaucoup d'émotions. C'est probablement le titre le plus inattendu, le plus surprenant et toutes les choses que j'ai dû faire pour jouer cet événement font de ce titre l'un des plus spéciaux. Bien sûr, lorsque vous arrivez avec une mauvaise préparation comme je…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles