Roland-Garros - Cédric O (secrétaire d'État chargé de la transition numérique) : « Un début de retour à une vie normale » à Roland-Garros

·2 min de lecture

Cédric O, secrétaire d'État chargé de la transition numérique, est l'un des quatre membres du gouvernement à se rendre mercredi à Roland-Garros pour vérifier la mise en vigueur du pass sanitaire. Pour marquer la troisième des quatre dates clés du déconfinement, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé et Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, se sont rendus, mercredi matin, Porte d'Auteuil. Histoire de vérifier la mise en pratique du pass sanitaire qui permet d'accueillir jusqu'à 5 000 personnes dans les lieux sportifs et culturels à partir de ce mercredi. « C'est le premier jour de déploiement à grande échelle du pass sanitaire. On avait testé auparavant son application sur des vols Air France par exemple », explique Cédric O. « On a beaucoup travaillé les protocoles avec Roland-Garros et on a pu vérifier ce matin que cela marchait très bien », a-t-il poursuivi. Depuis ce mercredi, ce sont un peu plus de 13 000 personnes qui vont pouvoir être accueillies à Roland Garros puisque le stade est divisé en plusieurs zones distinctes (6 ERP-PA, établissements recevant du public en plein air), contre 5 000 depuis le début du tournoi. Un pass sanitaire à présenter aux entrées de Roland-Garros « C'est d'autant plus important que, comme l'expliquait le président Gilles Moretton (président de la FFT), les gens restent jusqu'à 8 heures à Roland-Garros », souligne le secrétaire d'État. Concrètement, tous les spectateurs, à partir de 11 ans, doivent présenter avant d'entrer leur pass sanitaire, document en version papier ou via l'application TousAntiCovid qui permet de vérifier leur statut vaccinal, le résultat négatif d'un test PCR de moins de 48 heures ou le certificat de rétablissement après avoir contracté le virus. Pour ceux qui l'oublient, il est possible de faire un test antigénique avant d'entrer avec un résultat dans le quart d'heure qui suit. « C'est une super nouvelle, un début de retour à une vie normale. Le sport, comme la culture, est très concerné par le pass sanitaire avec Roland-Garros, l'Euro féminin de basket, les 24 Heures du Mans et bientôt la reprise de la Ligue 1 et Ligue 2 », poursuit Cédric O. « On espère que c'est la fin du tunnel, on n'aurait pas pu atteindre cette jauge sans le pass sanitaire. On se rappelle que le match Atalanta-Valence (le 19 février 2020 comptant pour la Ligue des Champions) avait joué un rôle important dans la propagation du virus », souligne-t-il. Deux autres membres du Gouvernement lui succéderont porte d'Auteuil. Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu, ministre et ministre déléguée aux Sports, sont en effet attendus en début de soirée à Roland-Garros. « Je les soupçonne de vouloir venir voir Nadal et Djokovic », sourit Cedric O. Les deux monstres du tennis disputeront en effet les deux derniers matchs de la journée sur le court Philippe Chatrier. L'étape 3 du déconfinement (à partir du 9 juin) Les établissements sportifs et les lieux culturels pourront accueillir jusqu'à 5 000 personnes grâce au pass sanitaire. Les salles de sport et les piscines peuvent de nouveau ouvrir. Les sports de contact en plein air et sans contact en intérieur pour les adultes sont de nouveau autorisés. Le couvre-feu passe à 23 heures.