Roland-Garros : la FFT n'exclut pas un tournoi à huis clos

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le président de la Fédération française de tennis (FFT) Bernard Giudicelli n'exclut pas que le tournoi de Roland-Garros puisse, cette année, se dérouler à huis clos.

Reportés au mois de septembre en raison de l'épidémie de coronavirus en cours, les Internationaux de France pourraient avoir lieu à huis clos. “On n'écarte aucune option. Ce serait se perdre en conjectures d'en privilégier une tant le manque de visibilité est réel”, a indiqué Bernard Giudicelli dans un entretien au Journal du dimanche.

Décalage d'une semaine en vue ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Mais “l'organiser à huis clos permettrait de faire tourner une partie du modèle économique, les droits télé et le partenariat. Ce n'est pas à négliger”, a observé le patron du tennis français.

Roland-Garros a été reporté au 20 septembre en raison de la pandémie de Covid-19. Le Grand Chelem sur terre battue pourrait éventuellement être à nouveau décalé d'une semaine. “Le 20 ou le 27 septembre, ça ne change pas grand-chose”, explique encore le président de la FFT.

Jeudi, la FFT avait annoncé que tous les billets déjà achetés pour les Internationaux de France allaient être remboursés.

Retrouvez cet article sur L’Équipe

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi