Roland-Garros (F) - Naomi Osaka veut snober les médias à Roland-Garros

·1 min de lecture

Naomi Osaka a annoncé mercredi sur ses réseaux sociaux qu'elle compte snober les médias à Roland-Garros. La Japonaise, numéro deux mondiale, prétexte la sauvegarde de sa santé mentale. C'est par un long texte sur ses réseaux sociaux que Naomi Osaka a annoncé mercredi son projet de ne pas s'exprimer face aux médias lors de Roland-Garros. « J'ai toujours senti que les gens ne prennent pas en compte la santé mentale des sportifs et je le sens d'autant plus dans les conférences de presse auxquelles je prends part ou j'assiste. On nous y pose des questions qu'on a déjà entendues à de nombreuses reprises ou des questions qui nous mettent dans le doute et je ne vais pas me présenter face à des personnes qui veulent insinue le doute en moi », a expliqué la Japonaise, numéro deux mondiale.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Elle qui n'a jamais dépassé les seizièmes de finale de Roland-Garros assure qu'il n'y a là rien de personnel vis-à-vis du Grand Chelem parisien. « Mais, a-t-elle ajouté, si l'organisation pense qu'elle peut continuer à dire ''passe devant la presse ou tu auras une amende'', et continue d'ignorer la santé mentale des sportifs, alors je n'aurai plus qu'à rire. J'espère que la somme considérable d'amendes que je devrai payer ira à des associations qui oeuvrent sur la santé mentale. » lire aussi Toute l'actualité de Roland-Garros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles