Roland-Garros (F) - Un premier tour à Roland-Garros « bon pour la confiance » selon Fiona Ferro

·2 min de lecture

Privée de compétition à cause de différentes blessures, Fiona Ferro est satisfaite de sa victoire au premier tour de Roland-Garros contre à la Taïwanaise En-Shuo Liang. « Vous n'aviez plus joué depuis fin avril et l'Open d'Istanbul. Que s'est-il passé ?
Je me suis déchiré les abdos à Istanbul et cela a nécessité deux à trois semaines pour guérir. Ensuite, je me suis fait une entorse le jour où j'étais censée reprendre. Du coup, ça ne fait que deux semaines que je rejoue au tennis, je pense. Ma préparation a été tronquée, comme l'an dernier en octobre où je n'avais pas vraiment pu me préparer. Mais c'est bon pour la confiance de savoir que, même avec une préparation qui n'était pas optimale, j'ai quand même ce qu'il faut pour réussir à être performante. lire aussi Ferro au deuxième tour Du coup, comment vous sentez-vous physiquement ?
Le match n'était pas très dur car il n'y a pas vraiment eu de gros rallyes. Les échanges étaient assez courts et je ne me sens pas fatiguée. Ma cheville va bien et je me sens à 100 %. Parfois je me sentais un peu lente, mais tout va bien. « J'ai les capacités pour faire mieux » Le tennis féminin français vit une période difficile avec aucune joueuse dans le top 50. Qu'en pensez-vous ?
Cela nous contrarie toutes, parce qu'on sait qu'on a les capacités pour faire mieux, que ce soit Kristina (Mladenovic), Caroline (Garcia) ou Alizé (Cornet) qui ont déjà toutes été à des classements plus hauts que cela, et moi qui n'ai pas forcément été beaucoup plus haut. Mais je sais que j'ai les capacités pour faire mieux. Forcément on a certaines attentes, mais ce n'est pas par rapport aux autres, je pense que c'est d'abord par rapport à nous-mêmes. » lire aussi Toute l'actu de Roland-Garros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles