Roland-Garros - Roland-Garros : « Les règles pour les étrangers non-vaccinés seront précisées par les pouvoirs publics »

·1 min de lecture

Gilles Moretton, le président de la Fédération française, a déclaré ce dimanche que l'instance réfléchissait au cas des joueurs non vaccinés contre le Covid-19 en vue du prochain Roland-Garros. Mais rien ne sera fait sans l'accord des pouvoirs publics. Le tournoi de Roland-Garros, qui aura lieu cette année du 22 mai au 5 juin, travaille sur l'accueil des « sportifs étrangers non-vaccinés », a insisté dimanche Gilles Moretton, le président de la Fédération française (FFT), après l'expulsion de Novak Djokovic d'Australie où il n'a pas été autorisé à jouer le premier Majeur de la saison. lire aussi Irrationalité ou danger potentiel : deux thèses s'affrontaient devant la Cour fédérale dans l'affaire Djokovic « Nos équipes travaillent en collaboration avec les autorités publiques, qui préciseront en temps utile les règles relatives à l'accueil des sportifs étrangers non vaccinés pour notre tournoi », a-t-il déclaré. Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, avait évoqué le 7 janvier la mise en place d'une « bulle sanitaire » permettant aux joueurs non vaccinés (3 % du Top 100 masculin, selon l'ATP) de jouer le tournoi du Grand Chelem sur terre battue. Gilles Moretton, président de la FFT « Novak est un immense champion et nous imaginons sa déception » Djokovic, tenant du titre de l'Open d'Australie, de Roland-Garros et de Wimbledon, a été expulsé d'Australie dimanche, après que la Cour fédérale du pays a rejeté son recours contre l'annulation de son visa au motif que le n°1 mondial, non vacciné contre le Covid-19, représentait un « risque sanitaire ». « Novak est un immense champion et nous imaginons sa déception de ne pouvoir défendre son titre à l'Open d'Australie. Nos pensées vont aussi aux organisateurs du tournoi », a souligné Gilles Moretton. lire aussi Djokovic : « Je suis extrêmement déçu » lire aussi Tout sur l'affaire Djokovic

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles